Revenu minimum, justice sociale, niveau de vie et bien-être : Fondements théoriques et évaluation

par Christine Le Clainche

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de André Babeau.

Soutenue en 1996

à Paris 9 .


  • Résumé

    L'acuité nouvelle de la pauvreté et des inégalités dans les pays riches a le pouvoir d'interroger et de remettre en cause les principes de justice sociale et d'équité antérieurement acceptés. Le renouvellement des problématiques concernant ces principes, dans le cadre des développements de la philosophie analytique et de l'économie normative, fournit des voies pour mieux cerner le problème des inégalités et les actions de politiques économiques et sociales à même de le résoudre. Dans cette thèse, les approches post-welfaristes (se saisissant de la question : "égalité de quoi ?") et leur pertinence sont particulièrement étudiées. En considérant la question du revenu minimum, nous nous proposons, une fois formulés les termes pertinents par lesquels se pose, selon nous, la question de la justice comme impartialité, d'analyser la façon dont les dispositifs de revenu minimum garanti adoptés en Europe, en particulier en France, s'interprètent au regard des principes de justice sociale, de justice locale ou du cadre des biens publics. La manière dont ils se traduisent en termes de niveau de vie et de bien-être est également analysée.

  • Titre traduit

    Minimum guaranteed income, social justice, standards of living and well-being. Theory and practice


  • Résumé

    The importance of poverty and inequalities in rich countries is questioning the pertinence of social justice principles accepted in the past. Recent developments in analytical philosophy and normative economics are giving some ways to better understand the problem of inequality and the policies to solve it. In this thesis, the post-welfarist approaches (answering to the question: "equality of what?") and their scientifical and ethical interests are particularly studied. Taking the question of minimum guaranteed income and studying the relevance of social justice as impartiality theories, we are trying to analyses the way the national minimum guaranteed income schemes (particularly in France but also in northern Europe) are meeting social justice or local justice principles. The public goods features are also analyzed. At last, the impact of such schemes, in terms of standard of living and well-being, is analyzed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.