Ecriture, imaginaire et idéologie dans "La Mise à mort" et "Théâtre/Roman" de Louis Aragon

par Valère Staraselski

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Pierre Audigier et de Jean Levaillant.

Soutenue en 1996

à Paris 8 .


  • Résumé

    Les rapports entre ecriture, imaginaire et ideologie dans la mise a mort et theatre roman se presentent comme l'axe de la recherche proposee. La proposition methodologique convient qu'en produisant un questionnement du travail d'elaboration litteraire la mise a mort comme theatre roman appellent, provoquent, obligent a une approche ainsi qu'a une procedure critiques specifiques. Apres un examen des relations d'aragon avec la critique, l'etude envisage le recit, l'intertexte et le figural comme autant de lieux et de manifestations du texte d'ou peut se dechiffrer un possible fonctionnement de l'ecriture de ces deux romans. Dans la premiere partie, les recits des deux romans etudies qui requierent une lecture selon le systeme de "la lettre volee", apparaissent avoir l'imaginaire comme objet. Dans la deuxieme partie, la mise a mort est envisagee comme une mise en perspective mnemonique alors que theatre roman devoile un doublemouvement de negation puis d'inscription des limites constitutif du fonctionnement de l'ecriture de ce roman comme de celui de l'ensemble de production aragonienne. Seriant les etapes suivies par aragon dans sa formulation du realisme, la troisieme partie examine le realisme a l'oeuvre dans la mise a mort comme dans theatre roman. Examen qui, s'interessant au concept de mentir-vrai ainsi qu'a la place devolue au lecteur, fait apparaitre que l'imaginaire en tant que tel ne s'erige non plus en accord mais en concurrence avec l'ideologique, ainsi, le realisme aragonien de la fin affecte a l'imaginaire romanesque des fonctions d'instrument de connaissance, de lieu d'ouverture et de mise a jour du possible, de l'invention. Enfin, partant de la reprise aragonienne de la problematique du bien et du mal chez lautreamont, la conclusion redit que la representation instaure une experience du langage qui cree les conditions d'un devenir.


  • Résumé

    The present study is based upon the relationship between writing, imagination and ideology in 'la mise a mort' and 'theatre roman'. The methodology proposed sets out from the premise that a study of the literary development of 'la mise a mort and 'theatre roman' calls for, requires, demands even, a specificcritical approachand procedure. After examining the relationship between aragon and criticism, a study of the narrative, intertextual and figurative aspects and expressions of the text, lead to an interpretation of the possible role of the writing in these two novels. In the first part, the narrative structure of the two novels, requiring an interpretation based upon the system of 'the purloined letter', seems to have the imaginative as its subject. In the second part 'la mise a mort' is considered to have a mnemonic function whereas 'theatre roman' reveals a doublemouvement of negation before being inscribed within the consecutive limits of the way in which the writing - of the novel in question as well as the whole of aragon's writing - functions. Classified according to the stages defined by aragon in hisformulation of realism, the third part examines the realism at work in 'la mise a mort' and 'theatre roman'. This examination takes into account the concept of 'lying-truth' as well as the role of the reader, revealing that the imaginative as such is not in agreement but rather in competition with the ideology. In this manner aragon's final realism, lending to the imagination of his novels, the function of knowledge, the possibility of opening-up towards and updating that which is possible in the domain of invention. Finally, taking as itsstarting point the way in which aragon returns to the problem of good and evil in the writing of lautreamont, the conclusion restates that the representation institutes an experience language which creates the requisites for the future.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1088 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 975-1081

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.