Les néologismes du français contemporain : traitement théorique et analyses de données

par Jean-François Sablayrolles

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Blanche Grüning et de BLANCHE GRUNIG.

Soutenue en 1996

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail consiste a examiner la place des neologismes dans l'interlocution et les traitements de la neologie dans les theories linguistiques. Cet examen conduit a comparer les definitions donnees par des dictionnaires et encyclopedies de la fin du siecle dernier et de l'epoque contemporaison d'une centaine de typologies etablies dans ces memes periodes amene a envisager les concepts mis en place dans plusieurs modeles linguistiques contemporains, structuralistes ou generativistes. La diversite des solutions proposees et les difficultes qu'elles rencontrent poussent a s'interroger sur la nature de l'unite linguistique pertinente. La notion de mot, controversee et insuffisante, est abandonnee au profit de la lexie, unite fonctionnelle memorisee en competence. C'est ensuite la notion de nouveaute qui est examinee sous deux aspects: nouveau pour qui et nouveau par rapport a quoi? la constitution et l'examen de six corpus de plusieurs origines (divers, hebdomadaires, un roman de r. Jorif, le burelain, les chroniques de ph. Meyer, le monde et des neologismes recueillis dans un lycee) permettent de tester les definitions adoptees et de confirmer, pour l'essentiel, des hypotheses emises sur les inegalites des membres de la communaute linguistique face au phenomene neologique. Tout le monde ne creee pas autant de neologismes, ni les memes. Des analyses complementaires suscitees par l'examen des donnees envisagent l'existence de circonstances favorables a la neologie, puis de causes qui poussent un locuteur a creer une nouvelle lexie et a propos desquelles l'interpretant fait des hypotheses. Enfin des considerations liees a la circulation du dire precisent le concept de mouveaute et montrent les incertitudes qui pesent sur l'avenir des lexies creees par un locuteur donne dans des circonstances donnees.


  • Résumé

    The aim of the present work is to examine the place of neologisms in interlocution and the treatments of neology in linguistic theories. This examination induces to compare the definitions given by some dictionaries and encylopedias of the end of the last century and of nowadays. Then the comparison between about a hundred typologies made in these same periods leads to consider the concepts set in several contemporary linguistic models, whether structuralist or generativist. Diversity of the proposed solutions and the dificulties they encounter egg to inquire about the nature of the relevant linguistic unity. The notion of word, debated and insufficient, is leaved on behalf of lexie, functional unity memorized in competence,then,it is the notion of newness which is examined from two points of view:new for whom and new when compared with what? the formation and examination of six corpus from different origines (miscellaneous, weekly papers, a novel by r. Jorif, le burelain, the chronicles of ph. Meyer,le monde, and neologisms collected in a lycee) allow to test the taken up definitions and to bear out, for the maint points, some expressed hypothesis about the inequalities between membres of the linguistic community facing the neologic phenomenon. Everybody does not create as many neologisms nor the same ones. Complementary analysis, caused by the examination of the facts, consider the existence of circumstances propitious to neology, then of causes which egg the locuteur to create a new lexie and about which the interpretant makes hypothesis. At last, considerations connected with the circulation du dire specify the concept of newness and show the incertitudes which bear on the future of lexies created by a definite locuteur in definite circumstances.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 525 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 487-515

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.