Recherche d'agents antiviraux par une approche sens ou antisens

par CATHERINE CLUSEL

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Marc Vasseur.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La regulation de l'expression des genes chez les eucaryotes depend de l'interaction specifique entre des proteines, les facteurs de transcription, et de courtes sequences d'adn presentes dans les regions regulatrices des genes. Des oligonucleotides, portant le site de fixation d'un facteur de transcription, peuvent etre utilises comme leurres pour inhiber la transcription d'un gene dans une approche appelee sens. Nous avons synthetise des oligonucleotides leurres phosphodiesters circulaires contenant des boucles de thymines et dont la structure est schematisee par des halteres. Nos experiences ont montre que l'addition des boucles conferait aux oligonucleotides une resistance accrue aux nucleases presentes dans les milieux biologiques. Nous avons aussi montre que les facteurs de transcription, cellulaires ou viraux, reconnaissent les oligonucleotides en haltere avec des affinites relatives voisines de celles evaluees pour des oligonucleotides double brin dont ils derivent. Les oligonucleotides leurres portant le site de fixation du facteur de transcription hnf-1 sont capables dans un systeme de transcription in vitro, comme dans un systeme d'expression transitoire ex vivo, d'inhiber l'expression d'un gene place artificiellement sous le controle du facteur hnf-1. Nous avons synthetise des leurres portant les sequences de sites de fixation d'icp4, une proteine regulatrice essentielle pour la multiplication du virus hsv-1. Nos resultats montrent que l'activite antivirale des oligonucleotides leurres diriges contre icp4 est subordonnee, non seulement, a la stabilite des oligonucleotides leurres dans les milieux biologiques, mais aussi a l'affinite relative de la proteine ciblee pour la sequence presentee par le leurre. L'ensemble de nos travaux montre que les oligonucleotides leurres en haltere agissent ex vivo sur la multiplication d'un virus et permet d'envisager leur eventuelle utilisation comme agents antiviraux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 260 P.
  • Annexes : 380 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.