Caracterisation ultra-structurale et immunocytochimique des cellules de la lignee osteoclastique chez l'enfant osteopetrotique

par CLAIRE-LISE TRUBERT

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Michèle Garabédian.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'osteopetrose maligne est une affection due a un defaut congenital de l'activite osteoclastique. Le but de ce travail a ete de rechercher l'existence de troubles fonctionnels des osteoclastes et de leurs precurseurs chez des enfants osteopetrotiques. Dans cette etude nous avons examine, en microscopie optique et electronique, les osteoclastes de biopsies osseuses d'un groupe de treize malades ages de 15 jours a 2 ans et demi. Puis nous avons analyse par des etudes immunohistochimiques l'expression de proteines, dans les osteoclastes, impliquees dans la resorption osseuse. Nous avons aussi etudie par immunocytochimie, la presence de precurseurs osteoclastiques dans le sang de ces malades. Nous avons utilise comme cellules de reference, les cellules geantes d'osteoclastome, qui possedent des proprietes proches des osteoclastes et les cellules du sang de cordon ombilical, riche en cellules souche hematopoietiques. Les aspects histologiques du tissu osseux etaient tres differents d'un malade a l'autre. Les osteoclastes recouvraient de 6% a 33,9% de la surface totale de travees osseuses alors que la normale pour deux enfants sains de 4 ans etait de 5,9% et 4,1%. La proportion d'osteoclastes presentant une bordure en brosse variait de 17% a 73% (normales pour deux enfants de 4 ans : 53% et 46%). La tyrosine kinase codee par le proto-oncogene c-src (pp60#c#-#s#r#c), enzyme essentielle pour la resorption osseuse, etait exprimee le long de filaments intracytoplasmiques et le long des membranes et des pores nucleaires des osteoclastes des malades ainsi que dans les cellules geantes d'osteoclastome. Dans des cultures de cellules du sang de malades nous avons observe la presence de precurseurs osteoclastiques, identifiees par la presence de l'integrine specifique #v#3, comparables a ceux observes dans les cultures de cellules du sang de cordon ombilical. Ces resultats montrent qu'il existe differents types d'osteopetrose. La maladie ne semble pas etre liee a l'absence dans les osteoclastes de pp60#c#-#s#r#c. Cette tyrosine kinase se concentre autour du noyau et des pores nucleaires des osteoclastes, ce qui suggere qu'elle pourrait etre impliquee dans la regulation de la synthese de l'arn. La presence de precurseurs osteoclastiques dans le sang du cordon ombilical et dans la circulation des malades ouvre la voie a la formation in vitro d'osteoclastes differencies d'origine humaine, normaux ou pathologiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 P.
  • Notes : CONFIDENTIEL
  • Annexes : 161 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.