Vitamine d et calcium : deux regulateurs distincts de la differenciation de l'epiderme et de l'expression du recepteur de la vitamine d

par ZINEB ROUGUI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de RABIN RIZK.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'epiderme est non seulement un lieu de synthese du 1,25 (oh)#2d#3, mais aussi un tissu cible de cette hormone. Les keratinocytes sont des cellules heterogenes, et pour les distinguer nous nous sommes basees sur un systeme de separation des keratinocytes en fonction de leur taille, leur cycle cellulaire et leur stade de maturite permettant ainsi d'identifier differents types cellulaires : cellules de reserve, cellules proliferatives, cellules transitoires amplifiees et cellules avancees dans la differenciation. Nous avons ainsi pu definir, le type cellulaire sensible au 1,25(oh)#2d#3 (cellules avancees dans la differenciation) et celui synthetisant l'hormone (cellules de reserve) revelant ainsi un systeme paracrine de l'action du 1,25(oh)#2d#3. La vitamine d joue un role important dans la differenciation cellulaire ; la carence en vitamine d provoque une alteration morphologique de l'epiderme et une perturbation de l'equilibre entre la taille et le cycle cellulaire. Ces alterations sont les consequences simultanees de l'absence de la vitamine d et du calcium. Nous avons pu montre que les effets reparateurs de la vitamine d sont en partie dus a son action sur le calcium ; ainsi, le calcium et la vitamine d auraient des fonctions differentes dans l'epiderme : le calcium serait responsable de l'engagement des cellules dans la predifferenciation et du controle de la replication cellulaire, alors que le 1,25(oh)#2d#3 serait plutot implique dans l'induction de la differenciation complete des keratinocytes. La reponse des cellules au 1,25(oh)#2d#3 est mediee par le recepteur de la vitamine d (vdr). Nous avons montre que dans l'epiderme de rats nouveau-nes, l'expression du recepteur et de son arnm semble dependre du stade de differenciation cellulaire. Dans l'epiderme adulte, une telle correlation est restreinte a l'expression proteique du vdr. Le calcium semble etre le regulateur majeure de la transcription du vdr alors que la vitamine d et son action sur le calcium paraissent contribuer tous les deux a sa regulation post-transcriptionnelle ; cependant, leurs roles physiologiques sont distincts.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Notes : CONFIDENTIEL
  • Annexes : 326 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1996) 358
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.