La convection sous un solide. Applications aux planetes

par XAVIER HILL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Claude Jaupart.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons effectue des experiences analogiques de convection tridimentionnelle sous un solide. L'interface liquide-solide correspond au point de fusion et adapte sa forme et sa position en fonction des echanges thermiques entre le liquide convectif et le solide conductif. Ces experiences constituent l'etude d'un cas limite de convection a fort contraste de viscosite, qui est realise en particulier dans le manteau des planetes telluriques. L'etude confirme et etend les resultats de certaines etudes numeriques de convection a fort contraste de viscosite. On demontre que le solide sus-jacent n'impose que peu d'effets sur la zone convective et que la convection s'organise en cellules carrees jusqu'a des nombres de rayleigh eleves. Ces resultats nous ont permis d'etablir quelques lois simples sans dimension, qui sont appliquees qualitativement et quantitativement a certaines observables geophysiques de la terre et de venus.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 P.
  • Annexes : 121 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.