Connectique des empilements aleatoires isostatiques et homogenes de spheres dures appliquee a la description de la synaptogenese

par FRANCOIS EDDI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Georges Waysand.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, l'evolution de l'organisation des connexions neuronales dans les systemes nerveux centraux et peripheriques est decrite par un modele d'empilement aleatoire isostatique homogene de spheres dures bicolores. Au cours de la synaptogenese des cellules de purkinje dans le cervelet du rat, l'innervation moyenne transitoire de ces cellules passe par un maximum de 3,5. Ce resultat est predit par le modele d'empilement et suggere des implications geometriques fortes dans l'organisation des connexions neuronales. La premiere partie introduit les elements de neurobiologie et de physique necessaires a la modelisation de l'organisation des connexions neuronales. Des empilements aleatoires isostatiques homogenes de spheres dures bicolores sont simules numeriquement dans la seconde partie. Ces simulations permettent de generaliser le cas des cellules de purkinje aux systemes dont l'innervation moyenne au maximum de la redondance synaptique est superieure a 3,5. La troisieme partie traite de l'elimination synaptique entre le stade d'innervation maximale et la situation a l'age adulte. Une simulation de la rupture des contacts entre les spheres de l'empilement montre que cette phase de regression synaptique obeit a des regles simples.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : 58 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.