Interactions entre le virus de l'immunodeficience humaine et l'hematopoiese

par BRUNO CANQUE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Claude Gluckman.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est une etude experimentale des interactions entre le virus de l'immunodeficience humaine (vih) et l'hematopoiese. Au cours de ce travail, nous avons montre que seules les souches de vih-1 ayant un tropisme macrophagique sont capables d'etablir une infection productive des cultures a long terme des cellules de moelle osseuse (ltbmc). La replication virale n'exercait toutefois aucun effet deletere sur la capacite des stromas a soutenir une hematopoiese endogene (ltbmc) et/ou exogene (cellules cd34#+ allogeniques), ni n'interferait avec leur production cytokinique. Seule la population macrophagique minoritaire dans les stromas etait infectee. Cette observation a motive l'etude de la production de cytokines par des macrophages infectes par le vih. Une majoration de production de la -chimiokine mip-1 (macrophage inflammatory protein-1) a ete mise en evidence ; les autres cytokines dosees n'etaient pas modifiees. Une sous-population de macrophages (hla-dr#+cd4#+mip-1#+) presentant une susceptibilite accrue a l'infection a egalement ete identifiee. La production cytokinique des cellules mononucleees du sang peripherique n'etait pas affectee par la replication virale. Nous avons, enfin, etudie la susceptibilite au vih de precurseurs hematopoieitiques myeloides (cd13#h#icd4#+lin#) et de cellules dendritiques (cd1a#+), differencies a partir de progeniteurs cd34#+ et montre que ces cellules pouvaient etre infectees par les souches lymphotropes et a tropisme macrophagique de vih-1, bien seules ces dernieres induisaient une infection productive des cultures. La replication virale n'avait aucun effet sur la differenciation des precurseurs hematopoietiques et n'affectait que moderement la fonction des cellules dendritiques qui en derivaient. Nos travaux montrent, au total, que le vih interfere peu avec l'hematopoiese in vitro et suggerent la mise en jeu de phenomenes inflammatoires, infectieux et toxiques dans la physiopathologie de l'atteinte medullaire et des cytopenies observees chez les patients sideens.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 586 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.