Recherche d'un bruit de fond d'ondes gravitationnelles dans les residus de chronometrage des pulsars milliseconde

par GILLES ZALAMANSKY

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de G. MOREELS.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les cordes cosmiques de grande unification ont pu produire un bruit de fond d'ondes gravitationnelles d'amplitude suffisamment grande pour contribuer aux residus de chronometrage des pulsars milliseconde. L'impossibilite de separer cette contribution gravitationnelle de toutes les autres causes possible, et notamment le bruit de mesure, nous ote l'espoir de mesurer des limites inferieures a son amplitude. En revanche, moyennant certaines hypotheses, nous pouvons mesurer des limites superieures. Le role important qu'auraient pu jouer les cordes cosmiques dans la formation des grandes structures de l'univers justifie cette recherche. Reprenant les modeles communement admis pour la rotation du pulsar psr 1937+21, le temps de trajet des ondes radio et le residu lui-meme, je construis un ensemble d'estimateurs de l'amplitude du bruit de fond. Une analyse bayesienne et la distribution non informative de joffrey me donne une fonction de repartition qui plaide plutot en defaveur des scenarios de formation des structures bases sur les cordes cosmiques, mais ne les exclut pas totalement

  • Titre traduit

    Search of a gravitational waves background in the timing residuals of millisecond pulsars


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 P.
  • Annexes : 68 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.