Bases moleculaires de l'infection persistante chez les spumaretrovirus

par ALI SAIB

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. PERIES.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Hfv (human foamy virus) est un retrovirus complexe qui lyse rapidement les cellules en culture, mais contrairement a hiv-i et htlv-i, ne semble pas conduire a une pathologie chez l'homme. Nous avons montre que ce virus existe sous deux formes: l'une sauvage (hfv) et une autre possedant une deletion de 301 paires de base dans le gene regulateur du transactivateur bel1. Cette derniere forme ne pouvant plus coder pour bel1 est par consequent defective pour la replication (hfv). Cette deletion est due a un epissage dans la region regulatrice sur l'arn genomique sauvage. Cette forme defective est abondante dans les cellules chroniquement infectees in vitro mais aussi dans les modeles d'infection in vivo et se retrouve dans toute la famille des spumaretrovirus, suggerant que la formation de ce virus defectif est un evenement important dans la biologie de ces retrovirus. L'infection par le virus sauvage de cellules ayant integre de maniere stable hfv empeche toute lyse cellulaire apres infection par le virus sauvage et conduit a l'etablissement de lignees chroniquement infectees caracterisees par une faible production de proteines structurales et un taux eleve d'une proteine regulatrice appelee bet. Ces resultats demontrent que hfv est un retrovirus defectif interferant. Par contre, un virus defectif possedant une mutation dans le gene bet n'est plus capable de conduire a la chronicite. De plus, des cellules exprimant seulement la proteine bet sont aussi resistantes a la lyse: la proteine bet est un element cle dans l'etablissement d'un etat de resistance a la lyse et dans son maintien. Par une deletion specifique dans son gene transactivateur, provoque par un epissage de l'arn genomique, ce virus qui est hautement lytique produit des infections chroniques. L'inactivation de genes cles represente un nouveau mecanisme de regulation de l'expression genique chez les retrovirus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 P.
  • Annexes : 632 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.