Facettage thermique des surfaces vicinales d'or

par FARHAD POURMIR

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J. KLEIN.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons observe, en microscopie a effet tunnel et en diffraction d'electrons lents, l'instabilite thermique des faces vicinales associees a la surface d'or au(1,1,1). Au dessus de 700 k, les surfaces au(11,9,9) et au(4,3,3) subissent une separation de phases en facettes (1,1,1) et (7,5,5). Sur les surfaces au(5,5,4) et au(7,7,5) la separation de phases produit des facettes (3,3,2) et une facette desorientee de 4 par rapport au plan (1,1,1). Dans tous les cas, l'etat facette est stable. De plus, il est periodique. Les periodes sont respectivement 65 et 115 angstroms pour au(11,9,9) et au(4,3,3), alors qu'elles sont 1 800 et 2 600 angstroms pour au(5,5,4) et au(7,7,5). Cette difference en ordre de grandeur est liee a la difference de structure atomique des marches. Elle s'interprete par un modele d'interaction a longue portee entre facettes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 P.
  • Annexes : 70 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1996) 266
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.