Instabilites electroniques des composes lamellaires supraconducteurs : etude locale par microscopie tunnel a basse temperature

par PIERRE MALLET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J. KLEIN.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions les instabilites electroniques des composes lamellaires supraconducteurs: d'une part, l'etat onde de densite de charge dans les dichalcogenures de metaux de transition (consequence de leur basse dimensionalite), d'autre part l'etat supraconducteur dans les ceramiques a haute temperature critique. Nous mesurons la densite electronique locale a la surface de ces composes, grace a un microscope tunnel fonctionnant a basse temperature (jusqu'a 2k), que nous avons elabore. Le microscope permet des mesures spectroscopiques avec a la fois une resolution energetique de l'ordre du mev, et une resolution spatiale de quelques angstroms. La phase onde de densite de charge a ete directement mise en evidence dans nbse#2: elle apparait sur les images tunnel comme une surstructure quasi-commensurable avec le reseau atomique. Nous avons observe une modification spectaculaire de cette surstructure entre etats pleins et etats vides et developpe une theorie rendant compte de cet effet. En ce qui concerne la supraconductivite a haute temperature critique, nos mesures spectroscopiques ont pu etre analysees de facon fine: elles sont coherentes avec un parametre d'ordre fortement anisotrope dans les plans (a,b), en accord avec de nombreux modeles. Enfin, nous avons etudie la densite d'etats electroniques a la surface de bisrcacuo irradie aux ions lourds. Nous mettons en evidence le caractere isolant des zones circulaires correspondant aux defauts colonnaires crees par les ions ainsi qu'un anneau de forte conductivite autour des defauts, que nous interpretons par un effet de courbure de bandes a une interface metal/semiconducteur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 P.
  • Annexes : 88 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.