Economie de ressources sur automates cellulaires

par OLIVIER HEEN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de S. GRIGORIEFF.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un automate cellulaire est un assemblage regulier et potentiellement infini d'unites de calcul toutes semblables: les cellules. Il est etonnant de constater la complexite des phenomenes qu'une machine aussi simple permet de modeliser. De fait, les automates cellulaires trouvent des applications variees en informatique, mais aussi en physique, chimie theorique et meme en biologie. Ce travail traite de l'aspect informatique des automates cellulaires unidimensionnels, qui forment un modele interessant du calcul parallele. Nous reformulons des resultats de complexite dans une optique d'economie des ressources. Plus precisement, nous cherchons a caracteriser la taille minimale des cellules pour realiser certaines taches et repondons a quelques questions: dans quelles proportions faut-il accroitre les ressources pour gagner k pas de calcul ? pour calculer k fois plus vite ? quel est le prix a payer pour envoyer de l'information de cellule en cellule ? quels sont les temps de synchronisation autorises ? l'etude systematique de telles questions a conduit a la mise au point d'une nouvelle methode de simulation d'automates cellulaires mettant en valeur le caractere intrinseque de certaines proprietes: les resultats s'obtiennent a l'interieur de la theorie des automates cellulaires en termes de produits relativement simples de machines (produit de regroupement)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 P.
  • Annexes : 75 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.