Effets de greffons de medullo-surrenales sur le deficit provoque par la lesion de l'hippocampe dans une tache mnesique chez le rat

par Muriel Collery

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean Delacour.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les greffes intracerebrales constituent un puissant outil d'exploration du systeme nerveux, permettant la realisation de modeles pour l'etude des interactions entre les systemes neuronaux et leur plasticite. Leurs applications chirurgicales permettent d'envisager la correction des perturbations entrainees par les alterations du tissu nerveux. Elles ouvrent donc de nombreuses perspectives tant sur le plan de la recherche que sur le plan medical. Toutefois ces nouvelles techniques soulevent de nombreux problemes, comme celui de la compatibilite entre le tissu greffe et la structure hote, ou encore les problemes d'ethique lies a l'utilisation de tissus embryonnaires chez l'homme. De plus, le mode d'action des transplants intracerebraux reste sujet a controverse. Deux theories s'affrontent: selon l'une, les greffes agiraient de maniere specifique en reconstituant la structure endommagee, selon la seconde, leur action s'effectuerait par liberation de facteurs diffus, par exemple de type trophique, soit de maniere non specifique. Le but de ce travail a ete de contribuer a clarifier ce probleme. Dans un premier temps, nous avons etudie les effets comportementaux et neuronaux consecutifs a l'implantation de cellules chromaffines dans l'hippocampe. Les resultats obtenus suggerent que certaines fonctions cognitives de l'hippocampe ne dependent pas d'une architecture neuronale specifique, puisque le greffon de medullosurrenale restaure en partie les fonctions de la structure. De plus, ils demontrent l'existence d'une alternative a l'utilisation de tissus embryonnaires, qui ne presente pas de restriction d'ordre ethique et permet la realisation d'autogreffes. Dans un second temps, nous avons associe a ces greffes l'administration d'une cytokine neuropoietique possedant des proprietes neurotrophiques, afin d'etudier son action sur le greffon et le tissu hote, sur les plans comportementaux, neurochimiques et cytologiques. Cette etude a, d'une part mis en evidence des effets comportementaux lies a l'administration de cette molecule: elle amplifie les effets benefiques du greffon sur la restauration des capacites d'apprentissage ce qui contribue a elucider les fonctions de cette cytokine encore peu connue. D'autre part, les effets cytologiques du lif suggerent l'implication d'un facteur cholinergique dans le mode d'action du greffon. De surcroit, ces resultats montrent la possibilite d'ameliorer l'efficacite des greffes de cellules chromaffines en amplifiant selectivement certaines de leurs potentialites, par des agents appropries


  • Pas de résumé disponible.

Consult en bibliothèque

La version de soutenance existe as a paper

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 521 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.