Etude genetique de l'obesite massive familiale

par Karine Clément

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Froguel.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'obesite est definie par un exces de masse grasse et peut etre consideree par un phenotype heterogene, de caractere multifactoriel, determine par des facteurs genetiques, des facteurs d'environnement (activite physique, nutrition) et par l'interaction genes-environnement. L'etude moleculaire de l'obesite est un moyen d'approcher la physiopathologie de cette maladie, qui est mal comprise. Afin de rechercher les genes de susceptibilite de l'obesite, nous avons caracterise cliniquement et recueilli l'adn de 101 familles presentant des obesites massives, et d'une large cohorte de 250 patients massivement obeses. La strategie genes et regions candidats a ete employee et des etudes d'association et de liaison genetique familiales ont ete effectuees. En premier lieu nous avons identifie une association entre des polymorphismes des genes du recepteur beta3 adrenergique et de la proteine decouplante et l'aggravation de la prise de poids au cours du temps chez des sujets deja obeses. Cependant ces genes ne jouent surement pas un role majeur dans le developpement de l'obesite. Des etudes de liaison genetique familiale ont ete realisees entre l'obesite massive et plusieurs genes (genes du recepteur aux glucocorticoides, du recepteur b de la cholescystokinine, gene du recepteur aux sulfonylures, gene islet1). Ces etudes montrent que ces genes ne sont surement pas des genes majeurs de l'obesite dans les familles etudiees sans que nous ne puissions toutefois exclure qu'ils (ou que d'autres genes proches) soient associes a certains sous groupes de familles ou a des phenotypes relies a l'obesite. En effet, une association a ete identifiee entre un variant intragenique du gene du recepteur aux sulfonylures et l'obesite chez les sujets massivement obeses et une indication de liaison genetique est observee entre un marqueur situe dans la region d'isl1 et l'obesite (resultats a confirmer). L'approche region candidate a permis de reveler que le gene ob / ob qui code pour la leptine pourrait etre liee a certaines formes d'obesites massives. En revanche, les loci des genes tubby et agouti ne sont surement pas des regions majeures du developpement de l'obesite. Soulignons qu'un locus situe a plus de 20 centimorgans du locus d'agouti pourrait etre lie a l'obesite dans nos familles (analyses complementaires en cours). Ces resultats suggerent qu'un nombre important de genes de susceptibilite pourrait intervenir dans la determination de l'obesite massive. L'agrandissement du nombre des familles et l'etude d'autres genes et region candidates potentiels devraient permettre de confirmer l'implication de certaines regions etudiees dans ce travail et d'avancer dans l'identification d'autres variants genetiques impliques dans l'obesite

  • Titre traduit

    Genetic study of familial morbid obesity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 P.
  • Annexes : 242 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.