Pathogenie de l'infection par le virus de l'immunodeficience bovine (vib)

par Catherine Belloc

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de D. LEVY.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons infecte experimentalement des bovins avec le virus de l'immunodeficience bovine (vib) afin d'etudier le pouvoir pathogene de ce virus. Nos travaux montrent que, comme dans le cas de l'infection par le virus de l'immunodeficience humaine, les animaux presentent une augmentation du taux de lymphocytes b cd5+ circulants. De plus, nous avons identifie les cibles cellulaires du vib in vivo. Le tropisme cellulaire de ce lentivirus dans le sang peripherique est large puisqu'il est present dans les cellules myeloides, les lymphocytes t cd4+, t cd8+, tgamma-delta ainsi que les lymphocytes b. Toutefois, les cibles principales sont les cellules myeloides et les lymphocytes tgamma-delta. Nous formulons l'hypothese selon laquelle ce tropisme particulier du vib constitue un element de comprehension de son faible pouvoir pathogene. D'autre part, des animaux presentant des anticorps anti-vib ont ete mis en evidence dans le cheptel francais. Nous avons demontre que ces animaux sont effectivement infectes par des variants francais du vib en mettant en evidence le provirus dans les cellules mononuclees du sang peripherique. Le sequencage d'une portion du gene pol de ces isolats nous a permis d'apprecier leur variabilite genomique par rapport a la souche de reference americaine r29


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 159 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.