Effets du repas et du glucose sur l'absorption intestinale du sorbitol chez l'homme

par Laurent Beaugerie

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Psychologie. Sciences médicales

Sous la direction de J.-C. RAMBAUD.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sorbitol (glucose hydrogene) est repute etre absorbe lentement et par diffusion passive dans l'intestin grele humain. La malabsorption partielle du sorbitol, des qu'elle devient notable, est responsable d'inconfort digestif, et de diarrhee lorsque les capacites de fermentation colique sont depassees. Ainsi la tolerance digestive du sorbitol est-elle conditionnee par son taux d'absorption intestinale, et par les facteurs modulant ce dernier. Le but de nos travaux personnels a ete de demontrer et d'expliquer les effets du repas et du glucose sur l'absorption intestinale du sorbitol. Nous avons montre, par perfusion intestinale et tests respiratoires a l'hydrogene, que l'absorption intestinale du sorbitol est plus importante lorsque le sorbitol est ingere au cours d'un repas. Nous avons ensuite montre que l'absorption intestinale du sorbitol est accrue par l'ingestion concomitante de glucose. Cet effet est correle a un ralentissement de la vidange gastrique du sorbitol. Nous avons enfin etudie les effets in situ dans l'intestin grele du glucose sur le transport intestinal du sorbitol. In vitro, nous avons montre en chambre de ussing que le glucose facilite l'absorption du sorbitol. Cet effet n'a pas ete retrouve in vivo chez l'homme sain avec la methode de perfusion intestinale. Ces resultats sont mis en perspective avec les donnees de la litterature sur les mecanismes des effets du glucose sur l'absorption intestinale des petites molecules diffusibles (autres monosaccharides et medicaments), et en particulier le flux de convection ou solvent drag. La conclusion generale du travail est que l'absorption intestinale du sorbitol chez l'homme est accrue lorsque le sorbitol est ingere au cours du repas ou avec du glucose. Cet effet est explique principalement par un ralentissement non specifique de la vidange gastrique, et va dans le sens d'une meilleure tolerance digestive du sorbitol


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 155 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.