Recherche du boson de higgs dans l'experience delphi a lep100 et lep200

par CYRILLE DE SAINT JEAN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de F. VANUCCI.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le modele standard des interactions electrofaibles et forte, suppose l'existence d'une particule, le boson de higgs qui expliquerait la portee non-infinie des interactions faibles. Au lep, cette particule est principalement produite par l'intermediaire du mecanisme de bjorken. Nous avons etudie le canal avec de l'energie manquante qui necessite une bonne reconstruction du flux d'energie. C'est pourquoi, un algorithme de reconstruction des depots d'energie dus au passage de particules neutres hadroniques permettant une meilleure reconstruction de certaines particules neutres hadroniques a ete developpe. Une methode d'analyse multidimensionnelle (analyse probabiliste) a ete utilisee pour les recherches effectuees sur les donnees reelles de l'annee 1994, qui correspondent a la periode lep100 ou l'energie de chaque faisceau d'electrons et de positrons est de l'ordre de 45 gev. Aucun signal n'a ete trouve, ce qui permet de donner une limite inferieure a la masse du boson de higgs. La limite cinematique etant atteinte, pour continuer la recherche de cette particule, une deuxieme periode (lep200) correspondant a une augmentation de l'energie des faisceaux jusqu'a des valeurs superieures ou egales a 80 gev, commencera pendant l'annee 1996. Une etude preparatoire a cette montee en energie a ete effectuee sur des donnees simulees, toujours en utilisant une analyse probabiliste. Cette etude a montre qu'il etait plus interessant d'augmenter l'energie dans le centre de masse que d'accumuler de la luminosite integree a une energie donnee

  • Titre traduit

    Search for the higgs boson in the neutrino channel in delphi at lep100 and lep200


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 286 P.
  • Annexes : 55 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.