Organisation des genes de fucosyltransferases sur le genome humain

par ISABELLE REGUIGNE-ARNOULD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. COULLIN.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les fucosyltransferases catalysent la biosynthese des antigenes a, b, h, lewis, eux-memes impliques dans divers processus physiologiques tels que l'organogenese et l'adhesion cellulaire. Dans cette etude, nous avons defini l'origine moleculaire de certaines mutations des genes polymorphes et localise precisement sur le genome humain les sept genes actuellement connus. Ils sont disperses sur les chromosomes 9, 11 et 19 mais cinq d'entre eux definissent deux groupes sur le chromosome 19. Cette organisation suggere l'existence de genes ancestraux, qui se seraient dupliques et pourrait etre correlee avec le profil d'expression des fucosyltransferases en fonction des tissus et du stade de developpement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 P.
  • Annexes : 153 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.