Les cendres de bellecombe (cb) : un evenement explosif majeur dans le passe recent du piton de la fournaise, ile de la reunion

par AOULE MOHAMED-ABCHIR

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Michel Semet.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Bachelery (1981) avait deja signale le caractere inhabituelle et exceptionnel des cendres de bellecombe (cb). Il les avait attribues a un evenement explosif de grande ampleur, date entre 3000 et 4000 ans bp. Nous avons entrepris pendant ces trois dernieres annees une cartigraphie fine de ces depots et l'etude des differents composants, en laboratoire. Les cb sont constituees par quatre unites stratigraphiques: u1 correspond a une sequence de depots de retombees aeriennes et d'ecoulement turbulents de nature phreatomagmatique ; u2, u3, et u4 correspondent a des sequences de depots de retombees aeriennes et d'ecoulement turbulents de nature phreatique. La duree totale de l'evenement cendres de bellecombe est estimee a quelques heures, voir quelques jours. Un fragment de bois non carbonise, preleve dans u1, nous a donne un age #1#4c calibre de 2700 ans bc. Cet age coincide avec celui de la formation de la caldera de l'enclos fouque. Les depots des cb sont riches en parageneses minerale tres complexes qui proviennent de l'alteration de la pile de lave sous le cone centrale, avant l'eruption. La caracterisation des parageneses d'alteration a la microsonde electronique, en spectrometrie i. R et en diffraction-x, couplee a l'etude des inclusions fluides des quartz, nous a permis, de conclure que les depots des cb se situaient dans un systeme hydrothermal actif. Les conditions physico-chimiques de ce systeme hydrothermal heterogene: temperatures entre 200c et 350c, une pression de 50 bars (-30/+50), et des fluides constitues essentiellement par de l'eau pure, avec des faibles quantites de co#2, tres localement. Le modele que nous proposons pour les cb est le suivant: (1) injection d'une petite quantite de magma dans un milieu sursature en fluide, et production d'une phase phreatomagmatique (u1) ; (2) glissement important qui affecte le flanc est du volcan. Il est suivi par la decompression brutale du systeme hydrothermal, et l'effondrement vertical de la zone ouest du volcan et la naissance tres probablement de la caldera de l'enclos fouque ou du moins d'une grande partie de cette structure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 248 P.
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1996) 100

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96 PA07 7100
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.