Etude de champs electromagnetiques associes a l'echappement suprathermique des ions de la haute ionosphere aurorale

par THOMAS CHUST

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de D. LE QUEAU.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail de these, effectue au sein du centre d'etude des environnements terrestre et planetaires, comporte deux axes de recherche dedies a la comprehension de l'echappement suprathermique des ions de la haute ionosphere aurorale. La premiere partie de ce travail concerne la possibilite de chauffer transversalement les protons par giroresonance lorsqu'un soufle (bruit a large bande) d'ondes electromagnetiques se propageant en direction de la terre est observe (aureol 3). Elle comporte deux volets. Tout d'abord un volet theorique qui concerne la determination du spectre d'ondes electromagnetiques anormal observe dans ces regions de chauffage, que nos travaux permettent maintenant de bien expliquer. Cela valide l'interpretation de ce chauffage par un phenomene d'absorption resonnante qui, dans ce cas, se decompose en un processus a trois etapes: (1) la propagation d'ondes magnetosoniques dans un milieu qui, par nature, est multi-ionique et heterogene, suivie (2) d'une reflexion et ensuite, (3) d'une conversion vers le mode cyclotronique des protons qui, finalement, debouche sur le chauffage des protons par giroresonance. Un volet observationnel, ensuite, qui exploite les donnees recentes obtenues a bord du satellite freja, qui confirme ces premiers resultats theoriques. La seconde partie de ce travail a porte sur l'etude des structures electromagnetiques de grande amplitude et de tres basse frequence, regulierement observees avec le satellite freja dans les regions aurorales, lors de precipitation d'electrons, et sur leur lien eventuel avec l'acceleration des ions et des electrons. Ces structures sont interpretees en terme de structures coherentes d'ondes d'alven cinetiques. Nous nous sommes particulierement consacres a la mise en evidence, au sein de ces structures, de l'existence d'un champ electrique ayant une composante parallele de tres forte amplitude


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 292 P.
  • Annexes : 49 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TChust
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.