Caracterisation chez e. Coli d'une mutation conferant la resistance au w7, une drogue anticalmoduline

par Sylvie Bernard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. JACQ.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une souche n43 d'e. Coli, portant une mutation acra-, s'est revelee sensible au w7, une drogue anticalmoduline eucaryote. Un mutant resistant wsea1 a ete isole et caracterise. La resistance au w7 semble restaurer la resistance aux drogues dans le cadre d'un mecanisme general de resistance aux drogues chez e. Coli. En attendant de cloner le gene wsea, nous avons isole un clone qui restaure la sensibilite a la drogue chez le mutant. Ce clone code pour une nouvelle proteine de type dnaj que nous avons appele dj1a. Dj1a n'est pas le gene wsea mais peut en multicopies supprimer la resistance a la drogue associee a la mutation wsea. La surexpression de la proteine entiere ou tronquee dans sa partie c-terminale, la region-j, peut supprimer la mutation, la partie c-terminale de la proteine n'est donc pas necessaire a cet effet. Le mecanisme de suppression de la resistance au w7 par dj1a (peut etre une nouvelle proteine chaperonne associee a la membrane et possedant des proprietes regulatrice) est actuellement etudie

  • Titre traduit

    Characterization in e. Coli of a mutation confering resistance to w7, an anticalmodulin drug


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Annexes : 335 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.