Parfait et preterit dans la langue du dialogue de la fin du 19eme siecle a nos jours

par NOELLE CHESNEL

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Marie-Line Groussier.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre theorique de la theorie des operations enonciatives. Il s'agit d'une etude sur l'evolution de la differenciation entre le parfait et le preterit realisee a partir d'un corpus extrait principalement de bandes dessinees britanniques dont les plus anciennes sont datees de 1874. Il ressort de cette etude qu'un glissement est en cours et que, s'il s'opere numeriquement au profit du preterit, le parfait en revanche gagne du terrain dans certains types de situations confortant ainsi sa position de forme marquee enonciativement.


  • Résumé

    This work is based on the enunciative theory, a theory centered on the relationship between utterer and utterance. It is concerned with the evolution of the preterite perfect opposition and is based on a corpus mostly composed of british cartoons dated from 1874 to 1988. The study shows that if, statistically, the preterite is increasing, the present perfect nevertheless remains very strong, even reinforcing its role as an enunciatively marked form in various types of situations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.