Le travail à temps partiel : un rêve ou un cauchemar ? du volontariat à la contrainte, ou les variations de la disponibilité selon les logiques du temps partiel

par Nathalie Cattanéo

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Danièle Kergoat.

Soutenue en 1996

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'objectif est de comparer l'incidence des deux logiques sociales du temps partiel (TP choisi imposé) sur les contraintes de structuration et d'organisation du temps salarié et sur le rapport des salariées au temps travaillé (professionnel et domestique). Le cadre théorique de cette recherche est celui d'une sociologie de la division sociale et sexuelle du travail. Après avoir présenté les problématiques sociologiques et les données statistiques sur le temps partiel, les évolutions historiques des représentations et de la législation du temps de travail ont été analysées : le repérage des formes de traduction légale des rapports sociaux de sexe montre que les lois assurent la permanence du caractère sexué du temps de travail. Une enquête auprès des infirmières de l'assistance publique et des caissières d'hypermarché a permis d'analyser les pratiques sociales salariées et domestiques des femmes travaillant à temps partiel s'agissant du rapport au temps, il y a exportation vers le salariat, d'une logique de disponibilité permanente classiquement à l'œuvre dans la sphère domestique. Pour formaliser ce qui, des qualités acquises par les femmes dans la sphère domestique peut être mobilisé dans la sphère salariée, le concept de disponibilité permanente professionnelle a été forgé. Dans les professions considérées le poids de la disponibilité au travail varie selon la modalité du temps travaille et le caractère imposé ou choisi du temps partiel. Ses variations ont des incidences sur les capacités aptitudes à exercer diverses compétences professionnelles et sur le rapport des salariés à leur travail professionnel et domestique. Si le temps partiel allège la disponibilité permanente professionnelle et améliore le rapport des infirmières à leur travail, il impose aux caissières des formes extrêmes de flexibilisation qui, accentuant fortement l'imprévisibilité du temps de travail renforce le caractère permanent de la disponibilité au travail et entraînent une destructuration de leur rapport au travail et de leur temps privé. Ce travail débouche sur un résultat fondamental : une même diminution quantitative de la durée de travail entraîne des effets qualitatifs opposés selon les formes d'organisation du temps de travail.

  • Titre traduit

    Part-time work : dream or nightmare ? Variations of permanent availability of work depend on whether part-time work is volontary or constrained


  • Résumé

    The aim is to compare the impact of two kinds of part-time work - constrained and volontary - on the structuration and organisation of working time and on the kind of relationship of female workers to their professional and domestic working time. The sociology of social and sexual division of labour is the theoretical framework for this research. After a presentation of different sociological problematics and statistical data concerning part-time work, the historical evolution of representations and legislation about working time is analysed. The analysis of forms of legal "translation" of gender relations shows that the laws allow the permanence of the gendered nature of working hours. A field study conducted with two groups, hospital nurses of the french public health sector (assistance publique) and hypermarkets cashiers, allows us to analyse household and professional social practices of part-timers. One finding is that the logic of permanent availability at work in the domestic sphere is "exported" to the professional one. The concept of professional permanent availability is created to formalize the kind of skills mobilized from the domestic sphere to the professional one by women part-timers. In the two chosen occupations, this availability in the working place varies according to the permanent versus part-time nature of work and the volontary or constrained character of part-time work. These variations have consequences on the aptitudes to do different workers and occupations and on the relationships of these women to professional and domestic labour. If part-time work reduces permanent professional availability while improving the relationship of the nurses to their work, this same part-time work constrains the cashiers to extreme forms of flexible-hours scheduling strongly underline the unpredictability of their working hours. As well, this forces their permanent availability at work, and leads to a destructuration of their relationship to work and of their private time and life. The main finding of this research is that the same quantitative reduction of working time has opposite effects from a qualitative point of view, depending on the forms of organisation of work time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(448 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1996) 034
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E4 PILC 1996

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.