Reactivite d'arenes metalliques ionises : application a l'identification d'hydrocarbures aromatiques

par JULIA CHAMOT-ROOKE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-Pierre Morizur.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif principal de cette these est de demontrer que la cationisation d'hydrocarbures aromatiques en phase gazeuse par des monocations de metaux de transition de la premiere rangee, dans des conditions d'ionisation chimique, constitue une methode d'analyse tres performante. Apres un rappel concernant les differentes techniques de formation des adduits organometalliques (incluant notre propre methode), nous presentons une synthese bibliographique concernant la cationisation de composes aromatiques par des monocations metalliques de la premiere serie de transition. La cationisation par cr#+, fe#+, co#+, ni#+ et cu#+ d'un compose modele : le methylanisole nous permet de retenir le cation ni#+ comme agent de cationisation pour toutes les experiences realisees en mode statique. Sur un plan fondamental, l'etude de la reactivite d'alkylbenzenes et d'alkylthiophenes cationises par ni#+ met en evidence des mecanismes generaux de fragmentation permettant d'expliquer les fragmentations principales observees dans les spectres de decomposition unimoleculaire des adduits. Sur un plan purement analytique, nous montrons que la cationisation par ni#+ permet l'identification d'isomeres de derives benzeniques et de pah (hydrocarbures polycycliques aromatiques). Enfin, nous presentons les resultats obtenus par le couplage entre un chromatographe en phase gazeuse et notre source d'ions originale. Le cation metallique cu#+ a ete choisi comme agent de cationisation pour toute cette partie. Differents composes modeles ainsi que plusieurs melanges complexes ont ete etudies. Nous nous sommes de plus attaches a determiner la sensibilite de la methode c'est-a-dire la limite de detection sur un alkylbenzene cationise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 251 P.
  • Annexes : 148 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 829
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.