Etude des structures dicentriques formees transitoirement dans les plasmas denses et chauds

par Pascal Gauthier

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de ELISABETH LEBOUCHER-DALIMIER.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a l'etude des proprietes radiatives de structures emissives constituees de deux centres ioniques (les quasimolecules), dont nous avons etabli, a l'aide de simulations numeriques de dynamique moleculaire, que l'existence etait previsible dans les plasmas a la fois tres denses (densite electronique n#e 10#2#3 cm#-#3) et chauds (temperature electronique t#e = quelques centaines d'ev). Sur le plan theorique, une procedure generale de calcul de la structure electronique (energies adiabatiques et fonctions d'onde electroniques) d'une quasimolecule hydrogenoide immergee dans un plasma est presentee. Les equations decrivant le comportement des charges liee et libres de ce systeme dicentrique ont ete resolues numeriquement selon la methode des champs autoconsistants. Ce formalisme de calcul a ete applique a la determination des proprietes d'emission de l'ion moleculaire f#8#+/f#9#+. Nous avons mis en evidence deux transitions radiatives de cet ion moleculaire qui peuvent etre detectees dans des plasmas presentant les conditions de densite et de temperature electroniques citees plus haut. Cette etude theorique a ete guidee par les resultats d'experiences visant a analyser l'emission x de plasmas crees par la technique des collisions de feuilles. Nous avons en effet montre qu'il etait possible de generer des milieux a la fois denses et chauds dans la zone de collision de deux feuilles minces (de teflon ou d'aluminium), mises en mouvement par deux lasers de puissance. L'optimisation des parametres experimentaux (epaisseur et separation initiale des feuilles, conditions d'irradiation des cibles) a ete realisee sur la base d'une confrontation experience-simulations numeriques lagrangiennes 1d1/2 et 2d. Un diagnostic d'imagerie monochromatique a permis la determination de la distribution spatiale de l'emission x dans l'espace intercible. Par ailleurs, un spectrographe a cristal courbe a ete employe pour resoudre spectralement et spatialement le long de l'axe de collision le rayonnement emis. Nous avons alors mis en evidence une raie satellite que l'on peut attribuer, au regard de l'analyse theorique qui a ete menee, a la formation transitoire d'ions moleculaires f#8#+/f#9#+.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 105 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.