Alcoolisme et genes codant pour les recepteurs dopaminergiques

par Philip Gorwood

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Josué Feingold.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'alcoolisme est une pathologie complexe et multifactorielle, les facteurs de susceptibilite genetique ayant une part importante dans la vulnerabilite a l'alcoolisme la dopamine etant impliquee dans les processus de renforcement et de dependance nous avons analyse l'impact des genes codant pour les recepteurs dopaminergiques dans l'alcoolisme. Une meta-analyse effectuees sur toutes les etudes analysant le role de l'allele a1 du polymorphisme taq1 du gene codant pour le recepteur dopaminergique d2 a montre que ce marqueur pouvait avoir un role plus specifiquement dans les processus addictifs plutot que dans l'alcoolisme isole. L'etude de trois polymorphismes differents, de deux genes codant pour les recepteurs dopaminergiques sur deux populations differentes (americaines et francaise) a permi d'autre part de montrer que le polymorphisme bali du d3 n'avait pas de role significatif sur l'alcoolisme, et que l'allele a1 du d2 pouvait avoir un role plus specifiquement dans l'alcoolisme complique (toxicomanie cormorbide, complications sociales et somatiques).

  • Titre traduit

    Alcoholism and genes coding for dopamine receptors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 P.
  • Annexes : 309 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.