Regulation paracrine de la spermatogenese : implication des cytokines et des peptides regulateurs de la croissance cellulaire

par JEAN-PHILIPPE STEPHAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Jégou.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Outre l'action des hormones gonadotropes, la spermatogenese est sous la dependance d'un reseau de communication intercellulaire faisant intervenir de nombreux facteurs paracrines. Notre travail s'inscrit dans le cadre de l'etude des relations intercellulaires dans le testicule. 1. Au niveau des cellules de sertoli, nous montrons que l'interleukine-1 (il-1), produite en reponse aux lipopolysaccharides (lps) ou aux corps residuels, stimule la production d'interleukine-6 (il-6) via un mecanisme autocrine faisant intervenir la voie de la lipoxygenase. La production sertolienne d'il-1 et d'il-6 est regulee par la fsh, la testosterone, le zymosan, la dexamethasone, le tumor necrosis factor (tnf), l'interferon (ifn) ou le nerve growth factor (ngf). 2. In vitro, les cellules de sertoli et les cellules peritubulaires expriment une no synthase inductible (ino synthase) en reponse a un cocktail de cytokines et le lps. La presence de deux cytokines germinales, le tnf et l'ifn, est necessaire a l'induction de la ino synthase par ce cocktail, dont l'action est modulee par certains facteurs de croissance, la fsh ou l'ampc. 3. Nous montrons une forte immunoreactivite pour acsdkp, un regulateur des divisions des cellules souches hematopoietiques, au niveau du tissu interstitiel testiculaire. In vitro, les cellules de leydig et les macrophages testiculaires produisent ce tetrapeptide. Acsdkp est present a des concentrations elevees dans le fluide interstitiel testiculaire et presente a ce niveau une demi-vie superieure a celle mesuree dans le plasma sanguin. En conclusion, l'influence des corps residuels sur la production d'il-1 et l'il-6, suggere que ces structures joueraient un role important dans la coordination du cycle de l'epithelium seminifere. La mise en evidence d'une ino synthase, induite par certaines cytokines germinales et d'autres facteurs de regulation de la spermatogenese, dans les cellules somatiques tubulaires, nous conduit a emettre l'hypothese selon laquelle no interviendrait dans le controle local du processus spermatogenetique. Compte tenu de l'action inhibitrice de acsdkp sur la proliferation des cellules souches hematopoietiques, nous emettons l'hypothese selon laquelle ce tetrapeptide serait implique dans le controle de la proliferation des spermatogonies.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 229 P.
  • Annexes : 278 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Available for PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.