Contribution hormonale a la variabilite tensionnelle du rat conscient

par PASCAL PONCHON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Safar.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La contribution des systemes hormonaux aux differentes oscillations de la pression arterielle (pa) du rat conscient, et plus particulierement a la composante de basse frequence (0,02-0,2 hz, lf), a ete evaluee au moyen de l'analyse spectrale et de bloqueurs pharmacologiques appropries. Un 1er travail montre que l'activation du systeme nerveux sympathique (sns) provoquee par une perfusion de bradykinine (bk) (5 g/min), sans effet vasculaire, est refletee par une augmentation de l'amplitude des oscillations de moyenne frequence (0,2-0,6 hz, mf) de la pa. A plus forte concentration (100 g/min), la bk augmente, via un effet sur l'amplitude des mouvements respiratoires, la composante de haute frequence (hf) de la variabilite de pa. Une 2eme etude montre que la dependance de la pa vis-a-vis du systeme renine-angiotensine (sra), obtenue apres le blocage des deux autres systemes vasoconstricteurs, le sns et l'arginine-vasopressine (avp) ou dans le modele d'hypertension 2k-1c two kidney-one clip, est associee a l'apparition d'oscillations lentes de la pa. Ces oscillations lf disparaissent apres l'inactivation du sra par un inhibiteur de l'enzyme de conversion chez les animaux du premier groupe ou apres le blocage combine du systeme kallicreine-kinine et du sra chez les rats 2k-1c. Les trois principaux systemes vasoconstricteurs sont actives dans une 3eme etude par une hemorragie severe (20 ml/kg). La recuperation spontanee du niveau de pa qui suit la chute brutale de pa est associee a l'apparition d'oscillations lentes de la pa, a une frequence de 0,065 hz associee a l'augmentation des composantes mf et hf de la variabilite de pa. L'apparition des oscillations lentes est prevenue par le blocage des recepteurs alpha-adrenergiques alors qu'elle est legerement amplifiee par les blocages du sra et de l'avp. L'amplification des oscillations mf par l'hypovolemie est prevenue par les differents blocages. Celle des oscillations hf est par contre amplifiee par les differents blocages des systemes vasoconstricteurs. Une etude de l'influence de la volemie sur les profils spectraux de pa a ete realisee pendant une hemorragie graduelle. Cette etude revele que l'amplitude des oscillations hf de pa augmente des une diminution de 2% du volume plasmatique. Cet effet est proportionnel a l'hypovolemie. Il est associe a une augmentation des oscillations mf de pa, augmentation empechee par la prazosine, seule ou combinee avec du losartan. Les deux blocages augmentent l'amplitude des oscillations hf de pa et previennent une nouvelle augmentation due a l'hypovolemie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 273 P.
  • Annexes : 206 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.