Gestion des transactions avancees dans les bases de donnees distribuees et heterogenes

par JEROME BESANCENOT

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Georges Gardarin.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'emergence des systemes d'informations techniques constitues de bases de donnees multiples, distribuees et heterogenes (sgbdr, sgbdoo) necessite la mise en uvre de mecanismes de controle de coherence, a la fois efficaces et flexibles. Si le concept de transaction plate ou acid (atomicite, coherence, isolation et durabilite) s'est revele essentiel pour les applications bancaires de type oltp (en anglais, on line transaction processing), il apparait inadapte dans le cadre d'applications plus complexes reposant sur des traitements longs et/ou cooperatifs. Malgre de nombreuses propositions, tres peu de modeles etendus de transaction offrent une flexibilite suffisante pour satisfaire une large categorie d'applications, et quasiment aucun n'est compatible avec les standards definis pour le modele des transactions plates, allant ainsi a l'encontre de l'existant. Cette these repond a ces objectifs et propose un modele flexible de transactions emboitees. Ce modele permet de concevoir aussi bien des modeles fermes de transactions emboitees (en anglais, closed nested transactions), des modeles ouverts de transactions emboitees (en anglais, open nested transactions) que des modeles de transactions cooperantes. L'usage de ce modele au sein d'applications de type workflow est egalement possible en environnement bases de donnees distribuees et heterogenes meme si les sgbd accedes ne supportent que les traditionnelles transactions plates. La gestion des sous-transactions et la mise en uvre de leurs mecanismes de cooperation sont alors totalement simules a l'insu des sgbd qui respectent les standards sql de l'iso et dtp de l'x/open. L'implantation de ce modele dans une architecture de bases de donnees distribuees et homogenes a ete realisee et demontree dans le cadre du projet esprit impress. Son extension a un environnement distribue et heterogene est en cours d'etude dans le projet esprit opendreams. D'autre part, il est souhaitable que les applications reparties qui mettent en uvre des traitements complexes puissent beneficier de traitements asynchrones et paralleles sur les differentes bases de donnees accedees. Nous montrons que des executions globalement non serialisables peuvent survenir dans ce contexte meme si localement un protocole de verrouillage en 2 phases (2pl) et un protocole de validation en 2 phases (2pc) sont assures. Le modele de transactions distribuees dtp de x/open evite ces incoherences au prix d'une perte importante de parallelisme lors de la validation des transactions distribuees. Nous proposons plusieurs strategies permettant de retablir la correction des executions sans deterioration du parallelisme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 107 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1996 765
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.