Effets des oncogenes ha-ras et moyen t du polyome sur la signalisation mitogenique et la differenciation enterocytaire dans les cellules intestinales humaines caco-2

par SOPHIE BARON DELAGE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GISELE CHERQUI.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail de recherche rapporte dans ce memoire de these a consiste a etudier les mecanismes moleculaires de la transformation tumorale des cellules coliques liee a l'activation des proteines p21ras et pp60c-src. Pour cette etude, nous avons utilise la lignee de cellules coliques humaines caco-2, apres transfection par le gene ha-ras humain mute (val 12) ou par le moyen t du polyome (mtpy), un oncogene codant pour une proteine membranaire qui induit une activation constitutive de la tyrosine kinase de pp60c-src. Dans un premier temps, nous avons essaye d'approcher les mecanismes moleculaires par lesquels les oncoproteines p21ras et mtpy/pp60c-src deregulent la proliferation des cellules caco-2 et participent ainsi a la progression tumorale des cellules coliques. Dans ce but, nous avons tout d'abord analyse l'effet de ces oncoproteines sur l'activite et l'expression d'isoformes specifiques de la proteine kinase c, une enzyme connue comme etant un important systeme de transduction dans de nombreuses reponses cellulaires et notamment la proliferation. Nous avons montre que les oncoproteines p21ras et mtpy/pp60c-src produisent une activation du pouvoir tumoral des cellules caco-2 qui est associee a une surexpression de la pkc resultant probablement de l'activation transcriptionnelle du gene, ainsi qu'a une activation constitutive de la pkc due a l'augmentation du diacylglycerol endogene. Ces resultats tout a fait nouveaux, suggerent que cette isoforme de la pkc pourrait etre l'effecteur des oncoproteines p21ras et mtpy/pp60c-src pour l'activation du pouvoir tumoral des cellules coliques. Nous avons ensuite examine l'effet des oncoproteines p21ras et mtpy/pp60c-src sur la signalisation mitogenique des facteurs de croissance en nous focalisant sur l'insuline qui agit comme un puissant mitogene dans les cellules intestinales. Nous avons montre que l'activation oncogenique de p21ras et de mtpy/pp60c-src dans les cellules caco-2 rend ces cellules resistantes au signal mitogenique de l'insuline. Cette resistance s'explique par deux types de mecanismes : 1) une augmentation constitutive du taux de croissance en liaison avec une augmentation constitutive de l'activite des map kinases ; 2) des alterations severes de l'expression et de l'activite fonctionnelle des recepteurs de l'insuline impliquant respectivement des voies independante et dependante de la pkc. Dans un deuxieme temps, nous avons aborde l'etude de la relation transformation tumorale-differenciation en mettant a profit la propriete des cellules caco-2 de presenter spontanement en culture une differenciation de type enterocytaire. Dans ce but, nous avons precisement analyse l'effet des oncoproteines p21ras et mtpy/pp60c-src sur l'expression et/ou l'activite des transporteurs d'hexoses impliques dans l'absorption intestinale des sucres, de meme que sur l'expression d'autres marqueurs plus classiques du phenotype enterocytaire. Nous avons ainsi montre que l'activation oncogenique de p21ras et de mtpy/pp60c-src dans les cellules caco-2 induit une augmentation importante de l'expression de glut1 et glut3 d'une part et une repression complete de l'expression des trois transporteurs specifiques de l'enterocyte glut2, glut5 et sglt1 d'autre part. De facon parallele, ces oncoproteines repriment l'expression d'hydrolases de la bordure en brosse et de la villine mais n'affectent pas l'expression de la proteine des jonctions serrees zo-1, indiquant qu'elles exercent un effet selectif sur la mise en place des caracteristiques morphologiques et fonctionnelles du phenotype enterocytaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 P.
  • Annexes : 650 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.