Etude d'une lipase hepatique et de la pepsine d'un requin benthique en vue de la valorisation de ses visceres utilisation des pyridines photoactivables pour l'immobilisation de proteines sur membranes

par JESUS NUNGARAY ARELLANO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de FRANCOIS LEGOFFIC.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail presente dans sa premiere partie d'une lipase hepatique et de la pepsine d'un requin benthique tres peu exploite commercialement en france, le pailona commun ou siki, en vue de la valorisation de ses visceres. Une caracterisation et une purification des enzymes ont ete effectuees afin de determiner leurs principales caracteristiques enzymatiques et d'evaluer leurs potentialites d'exploitation. La lipase hepatique et la pepsine de ce requin montrent en general des caracteristiques enzymatiques et moleculaires similaires a celles de leurs homologues des mammiferes terrestres. Les enzymes lipolytiques du foie de requin fonctionnent a ph basique, sont resistantes au nacl et montrent une affinite pour l'heparine similaire a celle de la lipase hepatique et la lipoproteine lipase des mammiferes. Elles presentent cependant aussi des caracteristiques similaires a celles de la lipase lysosomale. Leur activite lipolytique semble non specifique puisqu'elles attaquent aussi bien les triglycerides que les diacylglycerol monoalkyles (presents en un pourcentage inhabituel dans l'huile hepatique des requins) ou d'autres esters. La pepsine de requin, contrairement a celle d'autres vertebres, possede principalement une activite du type endopeptidase et un ph optimum nettement inferieur. Du cote des utilisations potentielles de ces enzymes, seule la pepsine de requin peut eventuellement etre utilisee. La deuxieme partie de ce travail presente une etude sur l'utilisation des pyridines photoactivables pour l'immobilisation de proteines sur supports organiques. Deux pyridines photoactivables (la n-4-azido-2,3,5,6-tetrafluoropyridine (paf) et la n-4-azido-2,6-dichloro-3,5-difluoropyridine (pac)) ont ete employees pour l'activation de membranes de difluorure de polyvinylidene (pvdf) et de cellulose reticulee, et l'immobilisation de la proteine a ou la dnase-l sur ces membranes. Les facteurs impliques dans l'immobilisation des proteines sur les membranes activees comme la concentration de paf ou de pac utilisee pour l'activation, le temps d'incubation, la quantite de reactif fixe et de proteine immobilisee sur le support, sont examines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 P.
  • Annexes : 156 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 749
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.