Signaux intracellulaires associes aux recepteurs de l'interleukine4 et de l'interleukine 13 dans les lymphocytes b humains

par CHRISTINE ROLLING

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE ANDRE CAZENAVE.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre etude decrit une partie des mecanismes intracellulaires intervenant dans la signalisation de l'interleukine 4 (il4) et de l'interleukine 13 (il13). Elle a debute par l'analyse des phenomenes biochimiques intervenant dans l'expression de differents antigenes tels que l'antigene cd23 et l'antigene cd40, induits par l'il4, au cours de l'activation cellulaire b. L'utilisation d'inhibiteurs enzymatiques, a permis de mettre en evidence l'implication de proteines tyrosine kinases dans les mecanismes de transduction associes au recepteur de l'il4, et conduisant a l'expression de ces antigenes. Par la suite, utilisant des techniques de biochimie, nous avons cherche a caracteriser cette nouvelle voie de signalisation. Nous avons ainsi, pu mettre en evidence, differentes proteines pouvant etre phosphorylees sur des residus tyrosine apres stimulation du recepteur de l'il4 dans les lymphocytes b humains. Parmi ces proteines, se trouvent deux membres de la famille des janus kinases, jak1 et jak3, ainsi qu'une molecule de transduction intervenant dans la signalisation de l'insuline, irs-2. La mise en evidence d'une nouvelle cytokine, l'il13, dont les activites biologiques sur les lymphocytes b et les monocytes sont similaires a celles de l'il4, nous a conduit a poursuivre notre etude, en comparant les mecanismes de transduction associes a ces deux recepteurs. Ainsi, nous avons pu mettre en evidence : d'une part, que le recepteur de l'il13 utilise la chaine du recepteur de l'il4 pour transmettre un signal dans les lymphocytes b humains, et recrute la chaine c, commune aux recepteurs de l'il2, de l'il4, de l'il7, de l'il9 et de l'il15 ; d'autre part, que ni jak1, ni jak3, ne sont actives apres stimulation du recepteur de l'il13, au contraire de l'il4, alors que l'il13 induit les memes facteurs de transcription de la famille des stat (signal transducer and activator of trascription), stat6, stat5 et stat3, que l'il4.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 P.
  • Annexes : 309 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 682
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.