Deux aspects des interactions entre les plantes et les champignons phytopathogenes : 1. caracterisation de locus de resistance specifique a peronospora parasitica chez arabidopsis thaliana 2. etude d'un facteur potentiel d'agressivite : la pectine methylesterase de botrytis cinerea

par Philippe Reignault

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Martine Boccara.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'interaction entre arabidopsis thaliana et peronospora parasitica a ete choisie comme modele pour l'etude des mecanismes genetiques et moleculaires de la reconnaissance plante/agent pathogene. Les reactions de 46 ecotypes d'a. Thaliana a l'isolat noco2 de p. Parasitica ont ete examinees. Trente et un ecotypes se sont averes resistants. Les phenotypes correspondants variaient entre une necrose nette et une necrose faible accompagnee d'une faible sporulation fongique. Des populations de descendants ont ete obtenues par croisements entre l'ecotype sensible col-0 et 9 ecotypes resistants (ws-0, pr-0, oy-0, po-1, bch-1, ge-1, di-1, ji-1 et te-0) et ont ete testees avec noco2. Les segregations obtenues ont montre la presence d'une resistance (rpp) monogenique pour tous les ecotypes excepte oy-0, pour lequel la resistance etait digenique. Les positions genomiques de quatre locus rpp ont ete determinees. Il s'agit des locus rpp14. 1 de ws-0, rpp14. 2 de pr-0, rpp14. 3 et rpp 5. 2 de oy-0. Rpp14. 1 a ete localise dans un intervalle de 3,2 cm sur le chromosome 3, au sein d'une region connue pour contenir d'autres locus rpp. Rpp14. 2 de pr-0 et rpp14. 3 de oy-0 ont ete localises dans le meme intervalle. De plus, une analyse de segregation concue pour separer les locus rpp14. 1 et rpp14. 2 a montre une forte liaison suggerant un possible allelisme. Le second locus rpp de oy-0, rpp5. 2, a ete localise sur le chromosome 4 et montre une forte liaison avec rpp5. 1, auparavant identifie chez l'ecotype la-er. Le regroupement des locus rpp sur le genome d'a. Thaliana est ainsi etendu a de nouveaux locus qui constituent des cibles potentielles pour le clonage et l'etude des genes rpp. Botrytis cinerea est responsable de nombreuses maladies sur une large gamme de plantes sans specialisation apparente. Il produit une batterie d'enzymes de degradation de la paroi vegetale suspectees etre importantes pour l'agressivite du champignon. La transformation genetique de b. Cinerea ayant ete mise au point, differentes strategies d'obtention d'une souche deficiente pour l'une des activites pectinases produites, la pectine methylesterase (pme), sont discutees. Le clonage moleculaire du(des) gene(s) correspondant(s) a ete tente a l'aide de differentes techniques et la strategie de genetique inverse a partir de l'enzyme purifiee semble la plus realisable. A partir du surnageant de culture de la souche bd 90, l'enzyme fut purifiee et caracterisee. Une bande unique a 42 kda a ete obtenue en sds-page. Cette bande correspond a deux isoformes distinctes en ief-page a des valeurs de pi de 7,0 et 7,4. L'activite pme est produite pendant la phase exponentielle de croissance du champignon dans un milieu czapeck-pectine. Les memes isoformes de l'enzyme sont produites avec differentes sources de carbone. Alors que d'autres pectinases de b. Cinerea sont polymorphiques, aucune difference n'a ete observee dans le profil pme de 25 souches d'origines diverses. Des anticorps polyclonaux ont ete obtenus contre la pme purifiee. Ils reconnaissent la pme de b. Cinerea mais egalement la pme purifiee de la bacterie erwinia chrysanthemi et certaines pmes de la plante vigna radiata. De plus, des anticorps polyclonaux diriges contre les pmes d'e. Chrysanthemi et de la plante glycine max reconnaissent la pme de b. Cinerea. Ces comparaisons immunochimiques montrent la presence d'epitopes communs entre ces pmes d'origines differentes.

  • Titre traduit

    Two viewpoints of plant-phytopathogenic fungi interactions : 1. Characterization of specific resistance loci to peronospora parasitica in arabidopsis thaliana 2. Study of a potential aggressiveness factor : the pectin methylesterase from botrytis cinerea


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 P.
  • Annexes : 324 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.