Etude des correlations entre proprietes structurales, de transport et magnetiques dans des solutions solides de monotellurures de terres rares

par SOUAD MERAH

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Didier Ravot.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Il s'agit de l'etude de quatre solutions solides isostructurales de monotellurures de terres rares (c. F. C. Type nacl) yb#1#-#xla#xte, yb#1#-#xgd#xte, yb#1#-#xeu#xte et la#1#-#xgd#xte. Dans les 2 premiers systemes, la difference de valence entre l'ion yb#2#+ et les ions la#3#+, respectivement gd#3#+, induit une transition isolant-metal dont la concentration electronique critique n#c peut etre determinee a partir du critere de mott : n#1/3r#0 = 0. 25, ou r#0 est le rayon de l'orbite electronique, lorsque l'electron est localise autour d'site donneur. Dans yb#1#-#xla#xte, r#0 est determine par l'intensite de l'interaction coulombienne. Dans yb#1#-#xgd#xte, la presence d'ions gd#3#+ porteurs d'un moment magnetique introduit une surlocalisation d'origine magnetique qui augmente la concentration n#c. Cependant, les mesures de la dependance en x du parametre de maille, de la distance interatomique premiers voisins par exafs, de la resistivite electrique et de la densite en porteurs libres conduisent dans les deux systemes a une concentration n#c en donneurs 10 fois superieure a celle de mott. Les deux systemes correspondent a des solutions solides de reference dans l'etude de yb#1#-#xgd#xte. En effet la divalence de eu#2#+ et yb#2#+ fait que yb#1#-#xeu#xte est toujours semi-conductrice, et la trivalence de gd#3#+ et la#3#+ fait que la#1#-#xgd#xte est toujours metallique. Comme eute et gdte sont antiferromagnetiques sous t#n = 10k (t#n = 74k), la substitution entrainera la disparition progressive de l'ordre antiferromagnetique (type ii). D'apres les mesures de susceptibilite magnetique, la concentration critique en ions magnetiques d'apparition de l'ordre verre de spin est independante de la nature electrique de la matrice et de la portee de l'interaction magnetique : x#c = 0. 5 systematiquement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 116 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 622
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.