Etude de la defense chimique de l'algue verte caulerpa taxifolia introduite en mediterranee occidentale

par RODOLPHE LEMEE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alexandre Meinesz.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette etude est d'evaluer les effets repulsif et toxique des metabolites secondaires de caulerpa taxifolia (vahl) c. Agardh (ulvophycee, caulerpale) afin de preciser le role et les consequences ecologiques de ces molecules dans les ecosystemes mediterranneens envahis par l'algue. Ces composes ont un effet repusif et toxique sur le principal herbivore de la mediterrannee, l'oursin regulier paracentrotus lividus (lamarck, 1816). Les extraits organiques de c. Taxifolia et certains des metabolites de cette algue sont toxiques sur les souris, les cellules de mammiferes en culture, les oeufs d'oursin et les microalgues. Le mode d'action de la caulerpenyne, metabolite secondaire le plus abondant dans l'algue, a ete etudie sur le premier cycle cellulaire de l'oeuf d'oursin. Cette molecule n'altere pas la permeabilite ionique de la membrane plasmique et n'inhibe pas la synthese de proteines. Par contre, elle a un effet sur l'homeostasie calcique, la phosphorylation des proteines et la synthese d'adn. Nous avons dose la caulerpenyne dans c. Taxifolia prelevee pendant un an a differentes profondeurs au cap martin (alpes-maritimes, france). La concentration de ce metabolite varie en fonction des parties de l'algue (frondes et stolons), de la saison et de la profondeur de recolte. La caulerpenyne est liberee dans l'eau de mer par c. Taxifolia ; cette molecule est alors instable, mais ses produits de degradation sont toxiques sur les oeufs d'oursin et les microalgues. La toxicite observee en laboratoire et la quantification de la caulerpenyne dans l'algue et dans l'eau de mer permettent de preciser le role biologique des metabolites secondaires de c. Taxifolia, en particulier leurs effets sur les herbivores et les epibiontes. Nous discutons aussi de la possibilite d'un transfert de metabolites toxiques dans les herbivores.

  • Titre traduit

    Study of chemical defense of the green alga caulerpa taxifolia introduced into the western mediterranean sea


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 311 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire oceanologique (Villefranche-sur-Mer, Alpes-Maritimes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T569
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.