Les recepteurs opioides delta : etude immunocytochimique de leur localisation et de leur internationalisation, in vivo et in vitro

par MYRIAM GASTARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ANDRE CALAS.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les recepteurs opioides delta (), impliques dans le controle des informations nociceptives et les phenomenes de tolerance aux opiaces, ont ete visualises in vivo et in vitro a l'aide de techniques immunocytochimiques. Chez le rat adulte normal, l'observation ultrastructurale des immunoreactions au niveau de la corne dorsale de la moelle epiniere, montre des recepteurs membranaire strictement localisee dans l'espace extracellulaire entre deux neurites. La preuve morphologique de l'inhibition presynaptique exercee par les opioides endogenes sur les terminaisons des afferences primaires vehiculant les messages nociceptifs, est apportee par la visualisation de recepteurs au niveau d'apposition axo-axonique. Pour les marquages situes au niveau d'apposition axo-dendritique, les recepteurs n'etaient pas associes a une differentiation synaptique, suggerant une diffusion du neuropeptide endogene pour stimuler sa cellule cible. L'analyse de la distribution intracellulaire des recepteurs par des reconstructions tri-dimensionnelles de cellules de la couche x et de la corne ventrale de la moelle epiniere met en evidence de nombreux marquages cytoplasmiques ainsi que des localisations nucleaires. En microscopie electronique, les marquages cytoplasmiques etaient associes a des sites de synthese et de glycosylation des recepteurs ; la presence de marquage nucleaire suggere une implication des recepteurs dans des phenomenes adaptafifs a long terme. La stimulation des recepteurs par des agonistes opioide entraine l'internalisation complete des recepteurs en 30 minutes aussi bien in vivo que in vitro. L'analyse ultrastructurale de cellule de type 293 transfectees avec le recepteurs , complete les informations obtenues in vivo, et montre des recepteurs internalises associes a des endosomes dans le cytoplasme, puis recycles a la membrane plasmique a l'arret de la stimulation. Une stimulation constante de 90 minutes par l'agoniste, souligne l'existence d'une traffic intracellulaire specifique vers la matrice nucleaire. Ces donnees suggerent fortement la presence de mecanismes adaptifs a long terme pouvant intervenir dans les phenomenes de tolerance aux opiaces.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 P.
  • Annexes : 164 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.