Synthese enantioselective d'alcaloides monosubstitues en position 2 et disubstitues en positions 2 et 6

par STEPHANIE FREVILLE-HERENTHALS

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de G. LHOMMET.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these presentee porte sur l'elaboration de nouvelles syntheses enantioselectives d'alcaloides piperidiniques monosubstitues en position 2 et disubstitues en positions 2 et 6. Le travail a pour point de depart un substrat bicyclique oxazolopiperidonique, lui-meme issu de la condensation du phenylglycinol et d'un -cetoacide dont une nouvelle methode de preparation a ete developpee. Ce bicycle possede en et de l'atome d'azote des reactivites potentielles: fonction carbonyle du lactame et fonction iminium aminal masquee. Une ouverture stereoelectronique en (cycle oxazolidinique) conduit aux lactames n-proteges. Trois voies sont alors envisagees: la premiere donne acces aux 2-alkylpiperidines apres une reaction d'extrusion d'oxygene et une elimination de la partie chirale. La deuxieme conduit aux lactames chiraux par debenzylation. Ces derniers sont des synthons-cles permettant l'acces direct aux 2-alkylpiperidines apres une reaction d'extrusion d'oxygene et aux 2,6-dialkylpiperidines trans ou cis par une suite de reactions stereoselectives effectuee en de la fonction carbonyle. Une inversion de configuration du carbone portant la fonction hydroxyle de l'un de ces derives conduit au (-)-pinidinol. C'est la premiere synthese enantioselective de ce compose. La derniere voie conduit aux oxazolopiperidines par action d'organomagnesiens sur la fonction carbonyle du lactame. L'ouverture ulterieure du cycle oxazolopiperidinique et la debenzylation conduisent stereoselectivement aux 2,6-dialkylpiperidines trans. La plupart des composes obtenus sont des produits naturels et presentent un interet biologique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 275 P.
  • Annexes : 138 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.