Sismicite et structure en vitesse de la bordure cotiere de la marge nord ligure a partir des donnees de la campagne a terre et en mer sisbalig ii. Hypotheses sur la formation et l'evolution actuelle de la marge

par CHRISTINE FONTAINE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de A. DESCHAMPS.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La marge continentale nord ligure borde la partie septentrionale du bassin ligure (ne de la mediterranee occidentale), un ocean forme a l'oligocene superieur, en 3 ma environ. Actuellement, une activite microsismique intense, avec l'occurence de quelques seismes de magnitude plus elevee, est observee, du nord au sud, sur la zone cotiere, au pied de la marge, et jusqu'a l'axe du bassin. Cependant la deformation de cette zone de transition entre un domaine de croute tres aminci (le bassin ligure) et un domaine de croute epaissi (les alpes occidentales) n'est pas bien comprise: il manque notamment des donnees sur la localisation spatiale de la sismicite et sur la structure crustale sous la marge. Un des objectifs principaux de la campagne sismologique sisbalig ii (septembre-novembre 1992) etait precisement de mieux localiser cette sismicite, en implantant un reseau dense et homogene de stations terrestres et marines (obs) courte periode (4. 5 hz), trois composantes le plus pres des zones actives. Les heterogeneites crustales complexifiant le calcul de la localisation de la sismicite, un travail methodologique de localisation est effectue avec quatre programmes. La precision de localisation de cinquante seismes est evaluee. Cette sismicite est ensuite restituee dans le contexte sismique regional avec une etude comparative des catalogues de sismicite du cea/ldg et du dister (genes). Les zones sismogenes sont mieux decrites en pied de marge et dans le bassin: un approfondissement de la sismicite du bassin (se) vers la zone cotiere (nw) est mis en evidence. L'interpretation de ces observations amene l'hypothese de la superposition au pied de la marge, d'un systeme de failles compressives a vergence nord dans la croute inferieure a moyenne et d'un systeme superficiel de failles normales et transverses. L'opportunite d'un reseau sismologique dense en nappes a ete saisie pour mener une etude sur la structure en vitesse de la marge: choix de tirs de carriere avec evaluation de la precision de leurs parametres de localisation, et choix d'une geometrie de sources et de capteurs pertinente (profil). L'interpretation et la modelisation de phases reflechies et refractees sur deux interfaces de la croute aboutissent a la proposition d'un modele de vitesse de la zone cotiere unidimensionnel, plan et homogene de direction sw-ne. L'existence d'un reflecteur majeur a 6 km de profondeur est revelee. La precision sur la profondeur de ces interfaces et la vitesse des couches est donnee. Ce modele de vitesse amene trois hypotheses de formation de la marge nord ligure. L'hypothese du role preponderant de l'heritage structural dans l'evolution geodynamique du bassin ligure est discutee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 277 P.
  • Annexes : 193 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1996-FON01
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 555
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.