L'adn, une molecule extensible

par Philippe Cluzel

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Didier Chatenay.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la partie i, il s'agit essentiellement de l'observation sous microscope de molecules d'adn fluorescentes isolees. On decrit une transition de phase de conformation de l'adn : la molecule est etiree dans un ecoulement visqueux et adopte une forme de batonnet. Si l'on arrete l'ecoulement, la molecule relaxe par ses extremites qui changent de conformation, et adoptent une forme de pelote. Dans la partie ii on mesure, grace a un nouvel appareil (le picodynamometre), la reponse elastique d'une molecule unique d'adn quand elle estsoumise a un etirement extreme. Nous montrons qu'un fort etirement de l'adn induit une transition de phase de structure. Nous discutons egalement le role biologique de cette nouvelle structure, la forme s, qui pourrait avoir un role primitif dans l'evolution des especes. La partie iii est prospective mais decrit cependant, une experience de diffraction aux rayons x qui permet de caracteriser des etats tres condenses de l'adn. Il est montre que sous etirement, un etat semi-cristallin de molecules d'adn transite vers un etat cristallin.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 P.
  • Annexes : 97 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.