Recherche de nouvelles possibilites de minimisation des pertes magnetiques dans le transformateur d'un convertisseur continu-continu a haute frequence de decoupage

par LOTFI BOUGUILA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de ROBERT KACZMAREK.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La frequence de decoupage utilisee dans les applications des convertisseurs dc. Dc (continu-continu) ne cesse de monter dans le but d'augmenter la puissance volumique de ces dispositifs. Cependant, les pertes magnetiques dans les ferrites de puissance constituantes le transformateur de puissance de ces convertisseurs deviennent importantes et provoquent un echauffement local difficile a evacuer. La minimisation des pertes, dans les ferrites de puissance, par actions chimiques et microstructurales n'est plus satisfaisante aujourd'hui. Il est donc important de chercher d'autres votes de minimisations des pertes magnetiques dans ces materiaux, ce qui est le but de cette these. L'etude des phenomenes magnetiques locaux par effet kerr magneto-optique s'est averee non concluante a cause de plusieurs difficultes techniques et methodologiques. Toutefois, ces contraintes ont ete mises en evidence. Une etude des pertes magnetiques dans les ferrites de puissance, en regimes non-sinusoidaux, a ete faite. Cette etude a permis de mettre en evidence l'erreur qui peut etre commise en utilisant les catalogues des pertes fournis par les constructeurs des ferrites (souvent en regime sinusoidal) pour caracteriser d'autres regimes de fonctionnement. Un modele des pertes en fonction de l'induction crete et de la commande d'un convertisseur a ete propose, il permet une meilleure estimation des pertes dans des regimes trapezoidaux, largement utilises dans les convertisseurs dc. Dc. Une relation entre les pertes dans le transformateur et des elements de la structure a ete proposee. Une telle relation peut permettre une optimisation du volume globale du convertisseur. Une etude comparative des pertes, entre 500khz et 1mhz sous excitation trapezoidale, dans trois materiaux, ferrite, amorphe et nanocristallin a ete menee. Cette etude a permis de montrer que, sous certaines conditions, les nanocristallins peuvent etre plus avantageux que les ferrites dans les applications de puissance a haute frequence de decoupage et sous excitation non-sinusoidale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 P.
  • Annexes : 66 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1996 490
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.