Analyse fonctionnelle du gene suppressor of forked de drosophile : role dans la regulation de la polyadenylation

par Agnès Audibert

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Martine Simonelig.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene suppressor of forked (su(f) de drosophila melanogaster code pour une proteine homologue a la proteine humaine 77k du complexe cstf (cleavage stimulation factor), qui est requis lors de la polyadenylation. Des arguments suggerent que la proteine su(f) pourrait appartenir au complexe cstf de drosophile. L'etude du profil d'expression de su(f) montre que la proteine su(f) s'accumule dans les tissus mitotiquement actifs, et qu'elle n'est pas detectee dans les cellules differenciees. Les mutations su(f), etudiees au troisieme stade larvaire, presentent un phenotype mitotique, alors que la differenciation des cellules photoreceptrices ne semble pas alteree. Ces mutations ne semblent pas affecter la polyadenylation de tous les arnm. Su(f) pourrait intervenir dans la regulation du choix des sites de polyadenylation. Deux hypotheses sont envisagees pour expliquer le mecanisme de cette regulation. (i) su(f) serait une proteine constitutive de cstf, et ses variations de concentration entre les differents tissus permettraient d'induire un role specifique sur certains arnm. (ii) su(f) entrerait dans la composition de cstf pour agir sur des genes specifiques, dont certains seraient necessaires lors de la mitose. La proteine su(f) semble capable d'autoreguler son accumulation au cours du developpement en modulant l'efficacite de la polyadenylation au niveau d'un site de polyadenylation intronique. Nous avons clone le gene su(f) de drosophila virilis et analyse le profil de ses arnm. Cette etude suggere que l'autoregulation de su(f) est conservee chez drosophila virilis. De plus, la region riche en gu du site intronique est tres conservee ; cette region pourrait jouer un role important dans la reconnaissance de ce site, sous le controle de su(f). Nos resultats corroborent des donnees montrant que des variations de cstf interviennent dans le controle de la polyadenylation et revelent un niveau supplementaire de modification de cstf.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 P.
  • Annexes : 238 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.