Elaboration, cristallogenese et proprietes optiques de nouvelles matrices laser potentielles activees par des ions chrome iv en symetrie tetraedriques

par CORINNE ANINO

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de D. VIVIEN.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours de ce travail nous nous sommes interesses aux proprietes optiques du chrome iv place en symetrie tetraedrique dans differents oxydes choisis sur deux criteres: - la structure cristalline des composes ne doit pas contenir de sites cristallographiques susceptibles d'accueillir du chrome au degre d'oxydation iii (site octaedrique) - la synthese de ces oxydes sous forme monocristalline doit etre possible (fusion congruente). Dans les oxydes de strontium de formule srm#4o#7 ou srm#2o#4 ou m est egal a ga#1#-#xal#x, x variant de 0 a 1, le chrome iv vient se substituer a m#i#i#i, ce qui necessite une compensation de charge. L'emission du chrome iv se caracterise par une bande large dans le proche infrarouge (1315 a 1450 nm). Dans srga#4o#7, la duree de vie de la fluorescence est tres faible (inferieure a la microseconde a 300 k). Pour srm#2o#4 le temps de vie est de l'ordre de la dizaine de microsecondes ce qui rend ces oxydes comparables aux materiaux commerciaux actuellement disponibles. L'atmosphere joue un role preponderant dans la synthese tant du point de vue de la qualite cristalline que du degre d'oxydation du chrome present dans la matrice. Le silicate de lithium et de magnesium li#2mgsio#4 a une structure cristalline telle que tous les cations sont situes en environnement tetraedrique. Le chrome iv remplace le silicium sans compensation de charge. L'emission du chrome iv est centree sur 1200 nm, associee a un temps de vie de plus de 100 microsecondes a temperature ambiante et atteint 300 microsecondes a 77 k. C'est actuellement les valeurs de temps de vie les plus grandes jamais rencontrees pour le chrome iv, dix fois superieures aux valeurs trouvees dans les autres oxydes etudies. Nous avons pu demontrer que ces proprietes sont liees a la thermalisation du niveau #1e (niveau le plus bas en energie) et le niveau #3t#2 (situe 712 cm#-#1 au dessus)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.