Caracterisation d'elements activateurs et inhibiteurs de la transcription du gene du facteur willebrand dans la cellule endotheliale

par JEAN-LUC SCHWACHTGEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. COHEN.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le facteur willebrand (vwf) est une glycoproteine multimerique qui joue un role essentiel dans l'hemostase a des forces de cisaillement elevees. Le gene du vwf est exprime exclusivement par les cellules endotheliales et les megacaryocytes. L'analyse fonctionnelle du promoteur du gene du vwf humain a ete entreprise pour rechercher les elements de regulation essentiels a l'expression specifique dans les cellules endotheliales. Une methode optimisee de transfection des cellules endotheliales humaines associee a des etudes d'interaction entre des proteines nucleaires et l'adn ont permis de proposer un modele de la regulation basale de la transcription. Un promoteur de base couvrant 60 paires de base (pb) en amont du site d'initiation de transcription et incluant le premier exon, est actif de facon specifique dans les cellules endotheliales humaines de veine ombilicale (huvec). Ce promoteur de base est sous le controle d'au moins deux elements activateurs: un site de liaison reconnu par les proteines de la famille ets, situe en amont de la boite tata et une sequence gata, localisee dans le premier exon. Ces deux elements de regulation sont impliques dans le controle de l'expression de nombreux genes endotheliaux et megacaryocytaires. L'expression specifique du gene du vwf est aussi determinee par plusieurs elements de regulation negative, localises en amont du promoteur de base. En particulier, une sequence octamerique riche en nucleotides (nt) a et t a ete identifiee en tant qu'element de regulation negative. Cette sequence couvre les nt -133 a -126 et interagit avec des proteines pou-homeodomaine, qui repriment l'activite promotrice dans tous les types cellulaires. Ces resultats montrent que l'expression du gene du vwf dans les cellules endotheliales est sous le controle de facteurs transcriptionnels positifs et negatifs dont la combinaison contribue a la specificite de la transcription


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 P.
  • Annexes : 292 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.