Etude de la regulation post-transcriptionnelle du proto-oncogene c-myc in vivo a l'aide de souris transgeniques

par SERGIO PISTOI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-C. BOUCAUT.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses aux mecanismes qui regulent, au niveau post-transcriptionnel, l'expression du proto-oncogene c-myc in vivo. Ce gene code pour un arnm tres instable, dont l'expression est tres variable dans les differents tissus de la souris adulte ; de plus, elle est induite apres traitement avec des inhibiteurs de la synthese proteique et dans le foie en regeneration, apres hepatectomie partielle. Afin d'etudier l'importance de la composante post-transcriptionnelle dans la regulation du gene c-myc in vivo, nous avons construit des souris transgeniques h-2/myc. Ces souris portent differentes parties du gene c-myc humain dans lequel les sequences regulatrices en 5', incluant les promoteurs, ont ete remplacees par celles du gene d'histocompatibilite h-2k#b dont l'expression est quasi-ubiquitaire chez la souris adulte. Les resultats de l'analyse de plusieurs lignees de souris h-2/myc portant differentes regions codantes du gene c-myc nous ont permis de tirer les conclusions suivantes: 1) l'expression du gene c-myc in vivo est determinee en large mesure par la (in)stabilitede l'arn messager c-myc dont la demi-duree de vie est variable d'un organe adulte a l'autre et est modulee apres blocage de la synthese proteique ou dans le foie en regeneration. 2) deux regions, situees dans la partie codante de l'arnm c-myc, contribuent a son instabilite in vivo. Ces differentes regions contiennent des determinants d'instabilite qui agissent independamment l'un de l'autre et probablement par des mecanismes moleculaires distincts. 3) la traduction de(s) determinant(s) d'instabilite contenu(s) dans l'exon 2 (crd2) n'est pas requise pour que le crd2 agisse. Enfin, dans le thymus, certains transgenes h-2/myc ne sont pas traduits bien que l'arn qu'ils codent y soit abondamment exprime, suggerant l'existence dans cet organe de mecanismes particuliers qui regulent la traduction de l'arnm c-myc


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 132 P.
  • Annexes : 148 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.