Etude de problemes d'ordonnancement multiprocesseur avec communication par diffusion

par LAURENCE PHELIPPEAU-GELINEAU

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de P. CHRETIENNE.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous interessons a un nouveau probleme d'ordonnancement dans lequel la diffusion de messages est le mode de communication. L'objet de ce travail est d'optimiser l'ordonnancement d'une application informatique chargee de la regulation d'un turboreacteur. L'architecture embarquee sur laquelle doit s'executer l'application est constituee par un reseau multiprocesseur. Dans le contexte reel, l'application est soumise a des contraintes temps reel, les communications entre les processeurs du calculateur doivent s'effectuer par diffusion de messages, de plus, des contraintes de placement et de precedence entre les taches sont prises en compte. Afin de modeliser ce probleme, des approximations ont ete effectuees, permettant de definir formellement une nouvelle classe de problemes d'ordonnancement correspondant aux besoins de l'entreprise. Des resultats theoriques ont ete obtenus, en particulier concernant la complexite des problemes. Certaines proprietes ont aussi ete montrees. Une etude bibliographique nous a permis de presenter les principales methodes generalement utilisees pour la construction d'un ordonnancement. En s'appuyant sur cette etude, une resolution par des methodes de liste et des methodes tabou est proposee. Ces methodes ont ete adaptees aux specificites du probleme. Pour les algorithmes de liste, nous definissons les differentes regles de priorite utilisees. Pour la methode tabou, nous proposons differentes manieres de construire un voisinage. Une implementation informatique de ces algorithmes a ete realisee. De nombreuses experimentations ont ete effectuees sur des donnees generees aleatoirement. Les differentes methodes ont ete comparees. Les methodes de liste permettent un bon compromis entre la qualite des solutions trouvees et le temps de calcul necessaire. Les methodes tabou ameliorent sensiblement les solutions, au prix d'un temps de calcul beaucoup plus important. Des perspectives de recherches induites par ce travail sont presentees dans la conclusion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 P.
  • Annexes : 71 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1996 332
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.