Etude de la transition fragile-ductile en extension, application olympe-naxos, grece

par MARTIN PATRIAT

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Laurent Jolivet.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la zone interne de la chaine alpine hellenique, en grece, des reliques eclogitiques datant de l'eocene ont ete observees. Ce metamorphisme alpin hp-bt semble avoir affecte toute la zone, de l'olympe au sud des cyclades, mais les parageneses qui lui sont associees sont le plus souvent effacees par un episode metamorphique de plus haute temperature et plus basse pression datant du miocene. Nous avons etudie un transect, perpendiculaire a la direction cinematique de construction et d'ecroulement de cette chaine de montagne. Le long de ce transect, on observe un gradient de la deformation finie et du metamorphisme datant du miocene. En progressant en surface, de l'olympe, au nord du transect, a l'ile de naxos au sud, nous avons un apercu de niveaux de plus en plus profonds de la croute telle qu'elle se presentait au miocene. Les donnees de terrain montrent qu'il existe un fort allongement ne-sw de l'ellipsoide de la deformation finie, associe a une forte composante de raccourcissement vertical non-coaxial correspondant a un cisaillement vers le ne. Le cisaillement vers le ne est reparti de maniere non-homogene : on observe une concentration de la deformation non-coaxiale le long de bandes de cisaillement d'echelles variees, du millimetre au kilometre. Entre ces bandes de cisaillement, le raccourcissement vertical est coaxial. Le flanc nord-est de certaines des iles etudiees, est caracterise par la presence d'un detachement comparable a ceux decris au toit des metamorphic core complexes (mcc) de la province du basin and range aux etats-unis. Ces detachements seraient assimilables a des grandes bandes de cisaillement d'echelle crustale le long desquelles se concentre la deformation non-coaxiale. L'etude des parageneses du metamorphisme nous a permis de suivre l'evolution des pressions et temperatures (pt) au cours de la deformation. La majeure partie de la deformation succede clairement au metamorphisme de type schiste bleu et est contemporaine de l'equilibration des parageneses typiques du facies schiste vert. Nous avons effectue des analyses isotopiques sur des echantillons de plus en plus retromorphoses, de l'eclogite a la veine de type schiste vert. Des arguments structuraux associes a la signature isotopique de la veine, suggerent que cette veine a ete traversee par des fluides d'origine mantellique. Les rapports isotopiques #1#4#3nd/#1#4#4nd et #8#7sr/#8#6sr des autres echantillons, se rapprochent progressivement de ceux de la veine, parallelement a l'intensite de la retromorphose. Cette evolution montre que la retromorphose est controlee par la percolation d'un fluide d'origine profonde, au moment du metamorphisme de type schiste vert. Les relations entre retrogression et deformation observees sur le terrain, suggerent d'etroites relations entre deformation et circulation de fluides.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 313 P.
  • Annexes : 300 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.