Structure primaire et diversite des chaines alpha et beta du recepteur specifique des lymphocytes t et des chaines legeres (l2) des immunoglobulines chez la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss)

par SYLVIE PARTULA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. CHARLEMAGNE.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La structure des chaines alpha et beta du tcr de la truite arc-en-ciel a ete analysee. Quatre segments v beta appartenant a des familles differentes ont ete identifies. L'un d'entre eux (v beta1) presente une similarite significative avec la famille v beta20 humaine. Les dix segments j beta sont tres proches de ceux des autres vertebres. La comparaison de 66 jonctions v(d)j montre que la moitie d'entre-elles partage un element d beta. Une diversite considerable est observee au niveau des jonctions v-d-j (n-nucleotides). Un fort pourcentage de rearrangements hors phase est observe, suggerant que des modalites particulieres de selection du repertoire des lymphocytes t. Le domaine extracellulaire de la region constante est plus court que celui des mammiferes et la region charniere ne comporte pas le residu cysteine. Le domaine transmembranaire est bien conserve et contient le motif cart et un residu lysine. Six familles v alpha ont ete caracterisees, ayant des similarites significatives avec les segments v alpha/delta des mammiferes. Parmi 32 jonctions v(d)j, on trouve 29 segments j alpha differents, suggerant que les poissons possedent un grand nombre d'elements genomiques j alpha. Les jonctions v-j des chaines alpha montrent une grande diversite et possedent des residus glycine. La region constante c alpha est courte. Toutefois la structure minimale des feuillets beta est retrouvee. La taille, la composition en acides amines, le motif cart-alpha et les residus charges sont tres bien conserves dans la region transmembranaire. Nous avons egalement mis en evidence un nouvel isotype (l2) de chaine legere des ig de truite qui sur le plan evolutif, ne peut etre classe parmi les isotypes ou des mammiferes. Comme chez les autres teleosteens, l'analyse genomique du locus l2 de truite revele un grand nombre de segments cl2 et vl2, suggerant une organisation en cassettes du locus igl2

  • Titre traduit

    Primary structure and diversity of t-cell receptor alpha and beta chains and igl2 chains in the rainbow trout (oncorhynchus mykiss)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 187 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.