Paradigmes pour l'interoperabilite entre environnements virtuels

par HUBERT LE VAN GONG

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de E. HORLAIT.

Soutenue en 1996

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La realite virtuelle est un domaine de recherche relativement recent dont l'un des principaux objectifs est d'atteindre une interactivite maximale entre l'utilisateur et la machine. Elle resulte de la convergence de multiples medias en un ensemble coherent auquel on ajoute un phenomene d'immersion de l'utilisateur par le biais de diverses techniques. Si l'objectif d'une bonne immersion tend a etre atteint, un paradoxe subsiste au sein de ces environnements virtuels: il est, aujourd'hui, tres difficile, voire impossible, d'arriver a faire interoperer des environnements distincts. La question est alors de savoir: comment faire interoperer des environnements tout en conservant le niveau d'interactivite atteint par ces derniers ? notre travail a consiste a determiner avec precision ce qu'interoperer signifie pour deux environnements virtuels. Pour cela, apres avoir defini l'interoperabilite, nous avons identifie les problemes induits par celle-ci. Puis nous avons propose un ensemble de paradigmes destines a permettre l'interoperabilite entre environnements virtuels. Ces paradigmes se presentent sous la forme de composants constituant les environnements virtuels ainsi que de services destines a mettre en uvre l'interoperabilite. Ces composants assurent une bonne modularite de l'architecture generale de l'environnement, et restent suffisamment de haut niveau pour ne pas trop contraindre les futurs developpement d'environnements virtuels. Les services que nous proposons sont destines a mettre en uvre l'interoperabilite. Ils sont precedes par une phase de calcul de compatibilite entre les protagonistes. Le calcul de compatibilite nous permet de determiner a l'avance quel sera le comportement resultant des entites virtuelles ainsi que la semantique du monde obtenu. Dans le cas ou le niveau de compatibilite ne serait pas suffisant, nous proposons des services destines a renforcer cette compatibilite. Enfin, nous terminons par un exemple de session d'interoperabilite au cours duquel nous calculons le niveau de compatibilite entre des entites et un environnement virtuel. Nous en deduisons ainsi le comportement resultant de cette interoperabilite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 P.
  • Annexes : 128 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1996 255
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.